Propos sur les femmes et les centres commerciaux - Le ministre Robert Poëti doit s’excuser
vendredi 6 mars, 2015
Facebook
Twitter

Québec – La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de condition féminine, Carole Poirier, demande au ministre Robert Poëti de s’excuser pour les propos sexistes et déplacés qu’il a tenus mardi à la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs.

Déplorant qu’il n’aurait pas le temps de faire visiter la métropole aux convives du souper gastronomique gaspésien se tenant à Montréal plus tard cette année, le ministre a ajouté que les conjointes étaient invitées, la métropole ayant beaucoup de « centres d’achats ». Les femmes, selon le ministre, n’auraient rien de mieux à faire que de magasiner pendant que leur mari travaille?

« Je joins ma voix à celles des femmes d’affaires présentes mardi, qui ont jugé réductrices et peu impressionnantes les paroles du ministre. C’est d’autant plus offensant et inapproprié que ces propos sexistes ont été tenus à la veille de la Journée internationale de la femme, sur la tribune de la Chambre de commerce Baie-des-Chaleurs, dont 30 % des membres sont des femmes », a déclaré Carole Poirier.

« Un tel discours est indigne d’un membre du gouvernement, qui devrait plutôt être un modèle. Visiblement, malgré toutes les luttes, des efforts restent à faire afin de valoriser pleinement le rôle des femmes dans notre société. Le ministre doit immédiatement présenter des excuses pour ses propos inacceptables », a-t-elle conclu.