Propos racistes d'une attachée politique libérale : Jean Charest doit s'excuser
dimanche 5 août, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – Le candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Borduas, Pierre Duchesne, s'est indigné des propos qui ont été tenus sur Twitter par une conseillère de la ministre libérale Julie Boulet. « Faire des parallèles entre le Parti Québécois et le nazisme, c'est franchement inacceptable. C'est inacceptable pour le Parti Québécois parce que nous avons toujours été un grand parti démocratique soucieux du respect entre les peuples, mais c'est surtout une insulte envers toutes les victimes du nazisme. »

« Le premier ministre Jean Charest doit s'excuser et se dissocier de ces propos. Il s'agit d'un dérapage majeur. Il n'y a aucune place dans la campagne électorale pour d'aussi terribles accusations et d'aussi abjectes associations, a-t-il renchéri, en ajoutant que Julie Boulet devrait sévir contre sa conseillère. Ce type de dérapage est une honte pour ceux qui les commettent comme pour ceux qui refusent de s'en dissocier. C'est une insulte envers le Parti Québécois, ses 90 000 membres et les nombreux Québécois qui nous ont appuyés et qui nous appuient toujours. Il n'y a tout simplement pas de place pour cela dans le débat politique au Québec. Je pense que nous sommes capables de débattre et d'avoir des désaccords politiques sans sombrer dans des attaques d'aussi bas niveau. »

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?