Projet de piste cyclable en Beauce - Le ministre des Transports autorise la négociation des baux sur l'emprise ferroviaire
vendredi 17 mai, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire et député de Jonquière, M. Sylvain Gaudreault, est heureux d'annoncer la négociation des baux à long terme avec la MRC Robert-Cliche, la MRC de La Nouvelle-Beauce ainsi que la MRC de Beauce-Sartigan, en vue de l'utilisation à des fins récréotouristiques de l'emprise ferroviaire abandonnée, entre Vallée-Jonction et Notre-Dame-des-Pins, dans la région de la Chaudière-Appalaches.

« L'autorisation d'aménager une piste cyclable sur cette portion abandonnée de l'emprise ferroviaire du Chemin de fer Québec Central (CFQC), de la subdivision Chaudière, répond à une demande du milieu depuis 2007. Cette dernière est le premier pas nécessaire afin que le projet demandé par la communauté puisse se réaliser », a souligné le ministre Sylvain Gaudreault.

Rappelons que, l'année dernière, la Conférence régionale des élus (CRÉ) de la Chaudière-Appalaches et de l'Estrie avaient rendus publics les résultats d'une étude externe sur le potentiel commercial du CFQC. La CRÉ recommandait notamment l'utilisation de certains tronçons à des fins récréotouristiques.

« Lorsque j'ai pris connaissance de la volonté d'aménager une piste cyclable dans l'emprise ferroviaire entre Vallée-Jonction et Notre-Dame-des-Pins, j'ai voulu m'assurer de connaître toutes les incidences d'une telle autorisation. Or, l'étude démontre le faible potentiel de rentabilité de cette section pour son utilisation à des fins ferroviaires. Par la suite, j'ai tenu à voir ce que nous pouvions faire par rapport à leur demande », a expliqué le ministre.

« Avant que les gens puissent aller de l'avant dans leur projet, il doit y avoir ce type de négociation. Donc, il s'agit d'une avancée importante pour les acteurs dans le dossier », conclut le ministre.