Projet de loi « petit mammouth » - Le Parti Québécois dénonce la « harperisation » du projet de loi 28
vendredi 23 janvier, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances et de revenu, Nicolas Marceau, dénonce encore une fois la méthode utilisée par le gouvernement libéral pour faire passer ses augmentations de tarifs et ses compressions.

« En amalgamant plusieurs enjeux, le projet de loi 28 s’inscrit en droite ligne avec les méthodes du gouvernement Harper. Les augmentations des tarifs de garderie, l’abolition des CRÉ et des CLD, l’imposition de coupes aux pharmaciens… ces décisions ont en commun de ne pas avoir été prises lors du budget, mais d’être ajoutées au projet de loi mettant en œuvre ce budget », a déclaré Nicolas Marceau.

« Le gouvernement, avec son projet de loi "petit mammouth", veut occulter le débat et court-circuiter le processus législatif pour passer au plus vite ses coupes et ses augmentations de tarifs, ce qui est irrespectueux pour les gens directement touchés par ces mesures. Les régions, les familles, les pharmaciens et plusieurs autres sont en train de se faire enfoncer dans la gorge les mauvaises décisions libérales. Quant à nous, nous refusons de jouer le jeu du gouvernement; nous prendrons le temps d’écouter les intervenants en commission parlementaire et d’étudier chacun des aspects du projet de loi », a conclu le député de Rousseau.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?