Projet de loi 27 : la société du Plan Nord dirigée au Sud?
mercredi 28 mars, 2012
Facebook
Twitter

Québec – « La Société du Plan Nord semble sur le point de se constituer dans le but d'accommoder en premier les gens du Sud », a déclaré le député d'Ungava et porte-parole de l'opposition officielle en matière de développement nordique, Luc Ferland, à la suite du refus du gouvernement d'adopter un amendement proposé par le Parti Québécois.

En effet, l'opposition a proposé que le président-directeur général de la Société du Plan Nord ait l'obligation d'habiter sur le territoire du Plan Nord. « Il me semble qu'il va de soi que le PDG demeure sur le territoire. Pourquoi ce refus des libéraux de l'inclure dans le projet de loi? Quel est le message derrière ce refus? », a questionné le député d'Ungava.

« Depuis le début, nous insistons pour que le plan marketing du Nord du gouvernement libéral profite véritablement aux gens qui habitent le territoire. Voilà une nouvelle démonstration du manque de volonté du gouvernement de Jean Charest. Si le principal dirigeant de la Société du Plan Nord n'habite pas le territoire, comment pourra-t-il s'imprégner du Nord et agir pour les gens du Nord? », s'est interrogé Luc Ferland.

« À moins que le gouvernement libéral ait déjà fait son choix de PDG et que ce dernier refuse de déménager dans le Nord, je ne comprends pas ce refus d'un amendement qui va de soi. Encore une fois, ce geste démontre que le plan marketing libéral n'est pas un vrai plan de développement pour le Nord et ses communautés », a conclu Luc Ferland.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?