Projet de 355 millions de dollars - Québec appuie le projet de modernisation de l'usine de Tembec à Témiscamingue
vendredi 28 juin, 2013
Facebook
Twitter

Témiscamingue – Le ministre des Finances et de l'Économie, M. Nicolas Marceau, en compagnie du vice-premier ministre, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue, M. François Gendron, et du député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, M. Gilles Chapadeau, a annoncé aujourd'hui l'attribution d'un prêt de 17,8 millions de dollars à l'entreprise Tembec pour la poursuite des travaux de modernisation de l'usine de Témiscaming.

Ce projet, évalué à 355 millions de dollars, nécessite une modernisation des installations de l'usine afin d'augmenter la capacité de production et la qualité de la cellulose de spécialités produite et d'accroître ainsi la rentabilité de l'entreprise. Le projet de modernisation de l'usine prévoit l'installation d'équipements hautement performants dédiés à la fabrication de la cellulose.

Nicolas Marceau, François Gendron et Gilles Chapadeau chaudement accueillis par les employés de Tembec à Témiscamingue. // (c) Twitter- Mélanie Malenfant (source)

« L'industrie forestière est en pleine mutation et notre gouvernement est présent pour soutenir les entreprises dans le développement de nouveaux produits à valeur ajoutée. La cellulose de spécialités fabriquée à l'usine de Tembec, à Témiscaming, en est un bel exemple. Il s'agit d'un produit très en demande dont la production s'inscrit dans les efforts de notre gouvernement pour favoriser l'essor d'une filière de la chimie verte et du bioraffinage. Avec son projet, Tembec deviendra le deuxième producteur mondial de cellulose de spécialités et détiendra l'une des unités offrant les plus faibles coûts de fabrication sur la planète », a déclaré le ministre Marceau.

« En appuyant le projet de Tembec, notre gouvernement contribue au rayonnement de l'expertise québécoise dans le secteur de la production de cellulose de spécialités. Ce projet favorisera le déploiement de notre savoir-faire dans le domaine de la production de pâtes à usages spéciaux. Il s'agit d'une excellente nouvelle pour la région de l'Abitibi-Témiscamingue », a ajouté le ministre Gendron.

« Le projet de modernisation de Tembec assurera la pérennité de l'usine de Témiscaming, en plus de consolider près de 1 000 emplois. Il contribuera grandement à la croissance économique de la région de l'Abitibi-Témiscamingue. C'est notre devoir, en tant que gouvernement, de soutenir ce type de projet structurant », a précisé le député Gilles Chapadeau.

« Tembec veut consolider sa position à l'international dans le marché de la production de cellulose de spécialités, qui offre des perspectives fort intéressantes. La cellulose de spécialités est utilisée dans plusieurs domaines, notamment dans la production pharmaceutique, l'alimentation, les matériaux de construction et l'électronique. Avec l'aide du gouvernement, nous pourrons augmenter notre capacité de production et contribuer à la croissance à long terme de l'entreprise et de l'usine de Témiscaming », a conclu M. James Lopez, président et chef de la direction de Tembec.

Rappelons que le projet de modernisation initial évalué à 310 millions de dollars a fait l'objet d'un premier financement gouvernemental de 75 millions de dollars en mars 2012.