Projet dans le domaine de l'énergie solaire - Québec attribue 400 000 $ à trois partenaires pour un projet de démonstration de centrales thermoélectriques évalué à près de 3 millions de dollars
jeudi 27 février, 2014
Facebook
Twitter

Sherbrooke – Le député de Sherbrooke et vice-président de la Commission de l'administration publique, M. Serge Cardin, a annoncé, au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, l'attribution d'une aide financière de 400 000 $ pour la réalisation d'un projet de démonstration de centrales thermoélectriques évalué à 2 876 000 $.

Grâce au Programme d'appui au développement des secteurs stratégiques et des créneaux d'excellence, Rackam, l'Université de Sherbrooke et Cascades, tous trois partenaires du projet, pourront mettre au point et offrir une solution technologique propre, durable et rentable en mettant de l'avant l'énergie solaire. Ce projet s'inscrit dans le créneau d'excellence de l'Industrie des systèmes électroniques du Québec (CISEQ), autrefois connu sous le nom de MicroTeQ-10.

« Je suis très fier de pouvoir souligner les efforts et l'engagement d'entreprises de notre région qui participent activement à la démarche ACCORD », a souligné Serge Cardin. « L'annonce d'aujourd'hui prouve clairement la capacité de notre région de se mobiliser, d'innover et de se distinguer dans un créneau d'excellence qui permettra au Québec de devenir un chef de file en matière d'énergie propre. »

Le projet vise trois démonstrations de centrales thermoélectriques et la création de deux solutions combinées potentiellement commercialisables d'ici deux ans. Le tout aura comme bénéfice unique de permettre la génération d'énergie électrique qui pourra être reportée dans le temps, notamment en emmagasinant la chaleur, ce qui ouvre la voie à de la production électrique propre. L'équipe en place réalisera les démonstrations par étapes et les deux premières installations seront situées sur le site de l'Université de Sherbrooke.

« Au cours des dernières années, le Québec s'est engagé dans la voie du développement durable », a fait savoir Élaine Zakaïb. « Notre gouvernement a adopté plusieurs politiques et mis en place des outils pour favoriser le recours aux énergies propres et renouvelables et le développement d'une économie verte. Avec l'annonce d'aujourd'hui, l'Estrie s'inscrit clairement dans la création d'un Québec vert et prospère. »

La démarche ACCORD (Action concertée de coopération régionale de développement), créée en 2002, est une priorité de l'action gouvernementale qui vise à dynamiser l'économie des régions du Québec. Elle s'appuie sur les forces régionales, la mobilisation et le dynamisme des gens d'affaires en région ainsi que sur la recherche de l'excellence dans les secteurs clés du Québec. Elle vise à construire un système productif régional compétitif sur le plan nord-américain et mondial dans chacune des régions du Québec, par la définition et le développement de créneaux d'excellence qui pourront devenir leur image de marque.

« Le CISEQ tient à privilégier la collaboration d'entreprises innovantes et de chercheurs de pointe afin de créer et de mettre en marché de nouvelles applications technologiques », a souligné M. Érik Michaelsen, coprésident du créneau ACCORD. « Un projet semblable, issu de la concertation de partenaires, contribue à la vision que nous avons pour le créneau, qui est de faire en sorte que le Québec soit reconnu comme un pôle d'excellence de calibre mondial en développement et en fabrication de systèmes électroniques », a mentionné M. Normand Bourbonnais, coprésident du créneau ACCORD.

Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke accueille plus de 30 000 étudiants, dont plus de 14 000 à temps complet. Le corps professoral compte plus de 2 300 personnes, y compris les chargés de cours ainsi que les professeurs d'enseignement clinique. L'établissement maintient l'équilibre entre ses missions d'enseignement et de recherche. Il y parvient en contribuant à l'évolution de la société québécoise par la qualité et le caractère novateur de ses programmes de formation, le haut niveau de ses travaux de recherche, l'exercice de sa fonction critique et sa participation au développement socio-économique de sa communauté.

Rackam

Rackam est une entreprise spécialisée dans la réalisation de projets techniques novateurs liés notamment aux technologies solaires et à l'efficacité énergétique. Son équipe se charge de la planification, de la conception et de la promotion de projets porteurs qui favorisent l'essor des entreprises, tout en leur offrant une solution énergétique globale. Rackam construit le monde de demain en privilégiant le développement et l'implantation de technologies propres, rentables et efficaces pour les besoins d'aujourd'hui.

« Nous sommes très heureux de pouvoir compter sur l'appui du gouvernement pour ce projet d'investissement », a déclaré M. Mathieu Chagnon, président de Rackam. « Une de nos missions est de mener à terme des partenariats qui favorisent un changement de paradigme dans la production et la consommation d'énergie à grande échelle. La collaboration annoncée aujourd'hui permettra, une fois de plus, une amélioration continue des systèmes et des services que nous pouvons offrir. »

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère des Finances et de l'Économie, s'inscrire au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.