Programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Le ministre Pierre Duchesne annonce une augmentation de l'aide gouvernementale à 5 153 542 $ pour des travaux de traitement des eaux usées à Saint-Charles-sur-Richelieu
lundi 6 mai, 2013
Facebook
Twitter

Saint-Charles-sur-Richelieu – Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie et député de Borduas, monsieur Pierre Duchesne, est heureux d'annoncer aujourd'hui, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, que l'aide financière gouvernementale accordée à la Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu a été révisée à la hausse et passe de 3 750 000 $ à 5 153 542 $, ce qui constitue une augmentation de 1 403 542 $.

L'aide gouvernementale a été ainsi augmentée en raison des modifications apportées au projet initialement prévu, notamment pour la réalisation de l'ensemble des travaux requis pour le traitement des eaux usées conjoint des municipalités de Saint-Charles-sur-Richelieu et de Saint-Marc-sur-Richelieu. Cette aide s'ajoute à celle déjà annoncée dans le projet global d'assainissement des eaux usées et de réfection de conduites d'aqueduc de ces deux municipalités.

« Je suis très heureux de l'appui financier supplémentaire accordé aujourd'hui à la Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu pour compléter son projet conjoint avec la Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu. Cet appui témoigne de l'engagement de notre gouvernement à offrir aux municipalités du Québec des infrastructures répondant aux normes en vigueur. C'est pourquoi, en partenariat avec les municipalités, nous voulons nous assurer que les citoyennes et les citoyens bénéficient de services publics durables et de qualité pour les générations actuelles et celles à venir », a déclaré le ministre Pierre Duchesne.

Rappelons que le projet de départ visait à doter la Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu d'infrastructures d'assainissement des eaux usées nécessitant la mise en place d'un réseau de conduites d'égout sanitaire pour la collecte, d'un système d'interception, comprenant plusieurs postes de pompage, d'un traitement des eaux usées conjoint avec Saint-Marc-sur-Richelieu incluant la construction d'une station d'épuration de type étangs aérés ainsi que divers travaux complémentaires.

De plus, la Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu a profité de cette occasion pour remplacer les conduites du réseau d'aqueduc en place sous une dizaine de rues, pour une longueur totale d'environ 1 716 mètres, ainsi que les conduites du réseau d'égout unitaire qui ne pouvaient être conservées en tant que conduites pluviales. L'ensemble de ces interventions profite à une population locale et avoisinante de près de 1 600 personnes, dont 807 résidants de la Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu.

En vertu des sous-volets 1.1 et 1.2 du PIQM, la contribution du gouvernement du Québec accordée à l'ensemble du projet s'établit maintenant à 8 470 093 $, soit 5 153 542 $ pour la Municipalité de Saint-Charles-sur-Richelieu, à la suite d'une augmentation de 1 403 542 $, et 3 316 551 $ déjà annoncés pour la Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu. Le coût total du projet s'élève quant à lui à 13 876 238 $.

La contribution du gouvernement du Québec à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2013-2023 rendu public en avril. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 8,1 G$ pour le volet infrastructures municipales. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année.

Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.