Programme d'infrastructures Québec-Municipalités - Le député Irvin Pelletier annonce une contribution de 459 180 $ pour le remplacement de conduites d'eau à Saint-Fabien
lundi 27 mai, 2013
Facebook
Twitter

Saint-Fabien – Le député de Rimouski et président de la Commission des finances publiques, monsieur Irvin Pelletier, est heureux d'annoncer, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, que la Municipalité de Saint-Fabien bénéficiera d'une aide financière gouvernementale maximale de 459 180 $ pour le remplacement de conduites d'eau dans la ville. Cette aide provient du Programme d'infrastructures Québec-Municipalités (PIQM).

Sommairement, le projet vise des travaux de remplacement de conduites d'eau potable sous la 4e rue, ainsi que des conduites d'eau potable et d'eaux pluviales sous la 6e rue à Saint-Fabien.

« Je suis très heureux du soutien financier consenti aujourd'hui à la Municipalité de Saint-Fabien. Notre gouvernement reconnaît le besoin de renouveler et de remplacer les infrastructures d'eau potable, d'eaux usées et d'égouts pluviaux dans les collectivités partout au Québec. C'est pourquoi, en partenariat avec les municipalités, nous voulons nous assurer que les citoyennes et les citoyens bénéficient de services publics durables et de qualité pour les générations actuelles et celles à venir », a déclaré le député Irvin Pelletier.

La réalisation de ce projet nécessite une aide financière gouvernementale maximale de 459 180 $, en vertu du volet 1.5 du PIQM. Doté d'une enveloppe totale de 462 millions de dollars, ce nouveau volet du programme PIQM permet non seulement d'assurer la pérennité des infrastructures, mais également de rehausser la qualité de vie de la population et de créer de nombreux emplois dans l'ensemble des régions du Québec.

La contribution du gouvernement du Québec à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures (PQI) 2013-2023 rendu public en avril dernier. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 8,1 G$ pour le volet infrastructures municipales. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année.

Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.