Près de 20 millions de dollars pour les entreprises de transformation alimentaire québécoises
vendredi 27 septembre, 2013
Facebook
Twitter

St-Jean-Baptiste-de-Rouville – Le secrétaire parlementaire du premier ministre pour les Langues officielles et pour l'Agence de développement économique pour les régions du Québec, M. Jacques Gourde, au nom du ministre fédéral de l'Agriculture, M. Gerry Ritz, le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, et le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, et député de Borduas, M. Pierre Duchesne, ont annoncé aujourd'hui le nouveau programme d'aide financière Levier, à l'occasion de l'inauguration du nouvel entrepôt des Vergers Paul Jodoin, situé à Saint-Jean-Baptiste en Montérégie. Ce nouveau programme, doté d'une enveloppe de 19,37 millions de dollars sur cinq ans, aura pour objectif de soutenir les entreprises québécoises de transformation alimentaire. Il est financé en vertu de l'entente Canada-Québec Cultivons l'avenir 2.

« Notre gouvernement est fier de soutenir le secteur de la transformation alimentaire au Québec, un moteur économique important de l'économie québécoise », a déclaré le secrétaire parlementaire Gourde. « Le programme encouragera la croissance et le développement d'un secteur diversifié de la transformation alimentaire au Québec, capable de rivaliser à l'étranger et de créer des emplois chez nous. »

Le programme d'aide financière Levier met l'accent sur la mise en œuvre de projets structurants susceptibles de permettre l'amélioration de la compétitivité du secteur de la transformation alimentaire et soutient ce dernier dans sa quête continuelle de produits de grande qualité. Poursuivant par ailleurs l'objectif d'assurer la pérennité du secteur, le programme appuie également les projets d'implantation d'une démarche de développement durable et de planification de la relève entrepreneuriale.

« Le programme Levier s'intègre parfaitement aux orientations de la Politique de souveraineté alimentaire. Le développement d'un secteur bioalimentaire prospère, générateur d'emplois, respectueux de l'environnement et contribuant à l'occupation dynamique du territoire représente un bénéfice pour l'ensemble de la société québécoise. Les entreprises de transformation alimentaire se doivent d'exploiter leur plein potentiel pour que nous puissions préserver notre garde-manger collectif. Le programme Levier leur permettra de mettre en place les conditions gagnantes pour y parvenir », a indiqué le ministre Gendron.

Les entreprises qui le souhaitent peuvent présenter une demande en communiquant avec le conseiller en transformation alimentaire du Ministère de leur région ou consulter à ce sujet la page www.mapaq.gouv.qc.ca/levier de son site Internet.

Rappelons que les gouvernements du Canada et du Québec ont conclu l'accord bilatéral Cultivons l'avenir 2, pour lequel ils ont accordé un financement de 293 millions de dollars sur une période de cinq ans. Cet accord d'importance vise à soutenir des initiatives stratégiques en innovation, compétitivité et développement des marchés, et ce, au bénéfice tant du secteur agricole que de celui de la transformation alimentaire.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la Politique de souveraineté alimentaire du gouvernement du Québec, les personnes intéressées peuvent consulter régulièrement le blogue www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca ou la page www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA du site Internet du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Il est également possible de suivre le Ministère sur Twitter, à l'adresse twitter.com/mapaquebec.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?