Premier classement patrimonial pour la MRC des Pays-d'en-Haut - Le centre commercial du Domaine-de-l'Estérel classé immeuble patrimonial
mardi 4 mars, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, et le député de Bertrand, Claude Cousineau, annoncent le classement du centre commercial du Domaine-de-l'Estérel à Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, à titre d'immeuble patrimonial, en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. L'immeuble est l'un des premiers centres commerciaux de l'histoire du Québec.

« ?uvre charnière de la carrière du designer et architecte Antoine Courtens et projet personnel du baron belge Louis Empain, le centre commercial du Domaine-de-l'Estérel est un témoin important de l'Art déco au Québec. En lui accordant le statut d'immeuble patrimonial, le Ministère entend mettre en valeur et faire connaître davantage le patrimoine moderne aux citoyennes et aux citoyens des Laurentides et de tout le Québec », fait savoir Maka Kotto.

Étant donné que ce bâtiment s'insère dans un cadre naturel d'exception et qu'il a été conçu de manière à offrir une vue dégagée sur le lac Masson, le ministre a aussi annoncé qu'il délimitait une aire de protection visant à assurer la préservation de l'environnement du centre commercial du Domaine-de-l'Estérel.

Apparu dans un contexte de multiplication des hôtels et des maisons de campagne dans les Laurentides en 1936 et en 1937, ce bâtiment présente un intérêt patrimonial pour ses valeurs historique et architecturale. En effet, il est un des derniers témoins de l'ensemble de villégiature prestigieux qu'a été ce domaine. Par ailleurs, le centre commercial du Domaine-de-l'Estérel constitue une manifestation précoce de l'architecture moderne au Québec. Les références navales présentes dans son architecture suggèrent le caractère luxueux des paquebots et témoignent de l'influence du style Streamline de l'Art déco au Québec.

« Non seulement le centre commercial est d'une grande valeur pour la ville de Sainte-Marguerite-du-Lac-Masson, mais l'environnement dans lequel il se situe est tout aussi exceptionnel. Je me réjouis de cette annonce qui protège ce bâtiment emblématique, érigé dans les Laurentides pendant l'entre-deux-guerres », ajoute le député de Bertrand, Claude Cousineau.

Le classement s'applique à l'enveloppe extérieure du bâtiment et à des parties de l'intérieur, dont la Blue Room (ancien restaurant-cabaret) et la cage d'escalier principale. Il convient de noter que d'autres parties du bâtiment sont citées par la Ville, soit l'annexe rectangulaire d'un étage située à l'arrière, le cinéma et la salle du manège. Ce classement et cette citation visent à garantir sa protection, sa connaissance et sa mise en valeur ainsi que sa transmission aux générations futures.

Répertoire du patrimoine culturel du Québec

Des informations additionnelles concernant le centre commercial du Domaine-de-l'Estérel sont disponibles sur le site du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ) (www.patrimoine-culturel.gouv.qc.ca). Cet outil de diffusion du ministère de la Culture et des Communications permet de découvrir la richesse et la diversité du patrimoine culturel québécois en le rendant accessible à tous. Une partie du contenu du RPCQ se trouve maintenant sur le portail des données ouvertes du gouvernement du Québec (www.données.gouv.qc.ca).

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?