Pour un vrai nationalisme économique. Sérieusement. Québec inc. : le retour et la suite!
lundi 17 septembre, 2018
Facebook
Twitter

 

Le chef et la vice-cheffe du Parti Québécois, Jean-François Lisée et Véronique Hivon, ainsi que les candidats Nicolas Marceau (Rousseau) et Alain Therrien (Sanguinet), ont présenté le plan du Parti Québécois intitulé « Québec inc. La suite. Sérieusement. ». Celui-ci vise entre autres à accroître le contrôle des Québécois sur leur économie, à encourager l’achat local et à faciliter la vie des PME.

 

EN BREF

 

Avec un gouvernement du Parti Québécois :

 

  • L’achat de produits d’ici sera favorisé, notamment par des appels d’offres « intelligents ».
  • La priorité sera accordée aux entrepreneurs, et l’État se mettra à leur service.
  • La Caisse de dépôt retrouvera sa mission fondamentale.
     

« Dès le 1er octobre, le gouvernement du Parti Québécois prendra un important virage pour faire revivre le Québec inc., pour retrouver notre fierté et notre maîtrise d’œuvre en matière économique. Pour ce faire, nous avons une équipe solide; composée d’entrepreneurs, d’économistes et de gestionnaires, elle remettra l’économie du Québec entre les mains des Québécois, et fera en sorte que l’État soit au service des PME », a annoncé Jean-François Lisée.

 

Favoriser l’achat de produits québécois

Nous adopterons plusieurs mesures concrètes en vue de faire croître l’achat de produits québécois. « Le gouvernement du Québec et ses filiales doivent en faire plus. Nous voulons qu’ils soient portés à acheter les produits d’ici lorsqu’il est question d’appels d’offres ou d’achats plus généraux, dans le respect, bien sûr, des accords internationaux que nous avons signés. Ainsi, nous lancerons l’ère des appels d’offres "intelligents"; dorénavant, les critères de performance environnementale seront pris en compte, comme ceux liés au respect de nos lois linguistiques, aux droits des travailleurs et à la probité. Nous réserverons aussi une part des contrats publics à la mise en valeur de technologies développées par nos PME, et créerons une certification "Fabriqué au Québec", à l’image de la formule des Aliments du Québec », a précisé Nicolas Marceau. 

 

Priorité aux PME

Nous donnerons la priorité à nos entrepreneurs. « Depuis trop longtemps, l’État demande aux entrepreneurs d’être à son service. Or, il faut faire exactement le contraire! À l’issue de sa tournée nationale, l’équipe Priorité PME a identifié plusieurs façons de mieux soutenir nos PME. Notre gouvernement ira vers les entrepreneurs, allégera la paperasse et la réglementation, leur offrira des solutions personnalisées et le droit à l’erreur. Nous favoriserons également le rachat des entreprises par les employés ou la nouvelle génération. Notre façon d’accompagner les entrepreneurs sera résolument actualisée. Avec nous, ceux et celles qui souhaitent élargir leurs horizons pourront enfin développer leur plein potentiel, déployer leurs ailes », a poursuivi le chef.

 

« Ces dernières années, nous avons assisté à la dépossession tranquille du Québec. Sous le gouvernement du Parti libéral, des sièges sociaux ont quitté le Québec, des entreprises de chez nous peinent à avoir leur juste part des investissements gouvernementaux, et l’État – notamment Revenu Québec – est en mode "punition" plutôt qu’en mode "solutions", selon les entrepreneurs. Notre plan économique propose rien de moins que le retour d’une économie de propriétaires, d’une économie partenaire de ses PME », a ajouté Véronique Hivon.

 

Redonner la Caisse de dépôt aux Québécois

Parmi les autres gestes forts que propose le Parti Québécois pour réparer le gâchis libéral et donner un nouveau souffle au Québec inc., mentionnons le retour à la mission fondamentale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, telle qu’elle a été imaginée par Jean Lesage et Jacques Parizeau. « Nous remettrons sur un pied d’égalité deux objectifs : développer l’économie du Québec, notamment celle des régions, et faire fructifier l’épargne des Québécois. Autrement dit, nous redonnerons la Caisse aux Québécois. Nous leur permettrons même d’y investir leurs épargnes personnelles dans des fonds de placement spécifiquement prévus à cet effet. Les citoyens veulent participer au développement économique du Québec, et nous leur en donnerons les moyens », a insisté Alain Therrien.

 

« Nous souhaitons plus que tout que les rêves des entrepreneurs deviennent des projets, et que ces projets se transforment en succès. Nous croyons très fort à l’immense potentiel de nos entrepreneurs, à leur capacité d’innovation. Nous savons que nous pouvons concurrencer les meilleurs et devenir une référence. Je suis particulièrement fière du plan que nous présentons aujourd’hui », a également mentionné Véronique Hivon.

 

« Si le PLQ et la CAQ se battent pour l’étiquette usée du "parti de l’économie", il est clair que le Parti Québécois, lui, est le parti du nationalisme économique! Nous proposons une vision renouvelée, actuelle et robuste du nationalisme économique, une vision qui permettra à nos entrepreneurs, à nos talents et à nos régions d’aller au bout de leurs ambitions. C’est le Québec inc. La suite. Sérieusement. », a conclu Jean-François Lisée.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?