Portail du gouvernement ouvert : le gouvernement du Québec choisit la transparence
mardi 11 juin, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le gouvernement du Québec a fait un pas de plus vers le gouvernement ouvert aujourd'hui en rendant plus facilement accessibles, sur le portail www.donnees.gouv.qc.ca, les renseignements concernant l'octroi de contrats publics. Jusqu'à maintenant, ces renseignements étaient disponibles uniquement sur le site du Système électronique d'appel d'offres, le SEAO. Dorénavant, les données seront déposées chaque mois sur le portail de données ouvertes. Le président du Conseil du trésor et ministre responsable de l'Administration publique, Stéphane Bédard, et le ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, Bernard Drainville, ont ainsi démontré la volonté du gouvernement du Québec de donner accès aux Québécois à un maximum d'information sur la façon que les deniers publics sont gérés.

« En publiant dans un format ouvert les données publiques du SEAO, notre gouvernement veut rendre encore plus accessible tout le processus d'octroi des contrats publics au Québec. Nous faisons le choix de la transparence », a déclaré le ministre Bédard.

« L'intégrité et la participation citoyenne sont au cœur des priorités du gouvernement du Québec. Et c'est ce qu'on démontre une fois de plus. En rendant accessibles, dans un format utilisable pour tous, des renseignements sur les contrats gouvernementaux et sur les contrats accordés par les municipalités, le réseau de santé, les commissions scolaires, nous permettons aux Québécois d'avoir une vue d'ensemble des contrats octroyés par l'État. Et ça, ça leur permettra de jouer encore mieux leur rôle de chien de garde de notre démocratie. Plus de transparence, plus de démocratie : les Québécois ne veulent plus de cachettes », a ajouté Bernard Drainville.

Un geste en faveur de l'intégrité

En donnant accès, sous la forme de données ouvertes, aux détails sur l'attribution des contrats des organismes publics, l'État pourra bénéficier de la capacité de vigilance et d'analyse des citoyens et des experts de la société civile. Ce qui contribuera à une meilleure gestion des dépenses publiques. La diffusion des renseignements de l'État fait partie des solutions concrètes pour assurer l'intégrité en matière de contrats publics et pour lutter contre la corruption qui a ébranlé la confiance du public à l'égard de ses institutions.

Le gouvernement du Québec accroîtra progressivement le nombre et la qualité des données gouvernementales disponibles. « Conformément à notre engagement, des centaines de contrats et de fichiers d'information stratégiques sont désormais disponibles sur le site du gouvernement et nous avons l'intention d'augmenter ce nombre. Le gouvernement ouvert contribuera à bâtir un Québec pour tous », a rajouté le ministre Bédard.

« Ce n'est pas seulement le lien de confiance avec le citoyen que nous essayons de rétablir. Ce que nous commençons à faire aujourd'hui, c'est de permettre une plus grande implication des Québécois dans l'administration publique. On met plus de lumière dans les finances publiques et c'est tout le Québec qui en sortira gagnant », a conclu Bernard Drainville.

Les renseignements portant sur les contrats publics peuvent être consultés sur le portail des données ouvertes du gouvernementwww.donnees.gouv.qc.ca.