Pont de l’autoroute 25 - Un autre PPP libéral qui dérape
jeudi 30 avril, 2015
Facebook
Twitter

Québec – La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Martine Ouellet, et le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, ont dénoncé l’autorisation donnée par le ministre des Transports, Robert Poëti, pour que les tarifs du péage sur le pont de l’autoroute 25 soient augmentés de 26 % aux heures de pointe.

« C’est aberrant d’accepter une hausse de 26 % pour les utilisateurs, alors que la compagnie dégage déjà des profits de plusieurs millions de dollars. Cette mesure sera doublement payante pour elle puisque, inévitablement, le trafic augmentera avec le temps; si on ajoute à cela la hausse des tarifs, la compagnie privée fera beaucoup plus d’argent, et ce, aux frais de la classe moyenne », a déclaré Martine Ouellet.

Le pont de l’autoroute 25 a été privatisé par le gouvernement Charest pour son entretien et sa gestion. La compagnie finance ses opérations par les revenus tirés du péage. Or, si l’on se fie à la nouvelle grille présentée par la compagnie et autorisée par le ministre, si vous n’avez pas de transpondeur, vous devrez désormais débourser 16,84 $ pour un seul aller-retour entre Montréal et Laval.

« Maintenant que les citoyens de la Rive-Nord ont pris l’habitude d’emprunter le pont de l’autoroute 25 pour éviter le trafic sur les autres ponts, les tarifs augmentent de 26 % d’un seul coup et le ministre des Transports semble trouver ça normal. La vérité, c’est que le gouvernement libéral a abandonné les citoyens de la Rive-Nord », a ajouté Mathieu Traversy.

« Le ministre Poëti a même tenté de justifier cette augmentation en invoquant l’amélioration de la fluidité du trafic sur le pont. Est-ce qu’il réalise qu’en raisonnant de la sorte, il est en train de créer deux catégories de ponts : un pont fluide pour ceux en mesure de payer un fort prix, et d’autres ponts congestionnés pour la classe moyenne? », a conclu Martine Ouellet.