Politique de souveraineté alimentaire - Les entreprises serricoles pourront profiter de tarifs d'électricité adaptés dès cet hiver
mardi 5 novembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, se réjouit de la décision rendue la semaine dernière par la Régie de l'énergie qui permettra aux entreprises serricoles de bénéficier de tarifs d'électricité adaptés dès cet hiver. En effet, la Régie de l'énergie s'est rendue aux arguments du gouvernement du Québec et autorise une baisse de tarifs à compter du 1er novembre 2013, baisse qui était annoncée auparavant pour le 1er avril 2014.

« Depuis le dévoilement de la Politique de souveraineté alimentaire en mai dernier, nous déployons tous les efforts possibles afin d'appuyer et de dynamiser l'industrie bioalimentaire québécoise. Cette mesure, qui constitue une utilisation judicieuse des surplus énergétiques, permettra aux entreprises serricoles québécoises d'être plus compétitives. Je suis donc particulièrement heureux que l'entrée en vigueur de ces tarifs adaptés soit devancée », a déclaré le ministre.

La production serricole fait face à une double difficulté, à savoir un besoin d'énergie pour le chauffage et un besoin d'électricité pour l'éclairage. Aussi, la production dans un climat nordique engendre des coûts d'énergie plus élevés par rapport à la concurrence, ce qui influe sur la compétitivité des entreprises québécoises. Grâce à la nouvelle mesure, les entreprises serricoles qui satisfont aux conditions d'admissibilité auront la possibilité de profiter de tarifs d'électricité avantageux afin de pallier l'utilisation du mazout qui deviendra uniquement une source d'énergie de rechange pour le chauffage en période de pointe.

En outre, la culture de légumes en serre exige l'utilisation de l'éclairage photosynthétique durant la période hivernale pour suppléer le faible taux d'ensoleillement sous nos latitudes. La seule source d'énergie disponible pour ce type d'éclairage est l'électricité. L'éclairage photosynthétique permet aux entreprises du Québec d'allonger la période de production. Pour répondre à ce besoin, un tarif destiné à l'éclairage de photosynthèse sera maintenant offert aux serriculteurs québécois.

« Sans l'ombre d'un doute, cette nouvelle mesure arrive à point, à l'aube de l'hiver, et donnera un coup de main à nos producteurs serricoles qui ont connu d'importantes hausses de tarif sous l'ancien régime libéral. Depuis un an, nous faisons des gestes concrets pour soutenir tous nos artisans agricoles, de la terre à la table, en passant par les transformateurs et les restaurateurs, parce que c'est ensemble que nous pourrons atteindre notre ambitieux objectif de souveraineté alimentaire », a conclu M. François Gendron.

Pour en savoir davantage sur la Politique de souveraineté alimentaire, on peut consulter le blogue qui lui est consacré (www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca) ou visiter le site Internet du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA). Il est possible également de suivre le Ministère sur Twitter à l'adresse suivante : twitter.com/mapaquebec.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?