Planification stratégique du secteur laitier - Les gouvernements du Canada et du Québec accordent une aide financière de 28 000 dollars au Conseil québécois des races laitières
vendredi 20 septembre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre fédéral de l'Agriculture Gerry Ritz et le député de Saint-Hyacinthe, M. Émilien Pelletier, au nom du vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, sont heureux d'annoncer un soutien financier de plus de 28 000 dollars destiné au Conseil québécois des races laitières (CQRL) qui pourra ainsi entreprendre son projet de planification stratégique du secteur laitier québécois (sous-groupe génétique). L'aide financière est accordée en vertu du Programme de soutien aux stratégies sectorielles de développement, qui est lié au Fonds Agri-flexibilité d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Le projet du CQRL permettra d'effectuer une planification stratégique pour l'ensemble du secteur de la génétique laitière québécoise. L'amélioration des collaborations actuelles de même que l'utilisation plus efficace des ressources financières au bénéfice des producteurs et des éleveurs de bovins laitiers québécois sont les objectifs principaux poursuivis par l'entremise de ce projet.

« Cette contribution financière fédérale issue du Plan d'action économique du Canada aidera à supporter le Conseil québécois des races laitières dans la poursuite de ses activités, de sorte que l'industrie laitière québécoise demeure un chef de file en la matière, a indiqué le ministre Ritz. L'industrie laitière canadienne est reconnue pour la qualité génétique supérieure de son cheptel et les producteurs québécois y contribuent concrètement puisqu'une grande majorité des troupeaux sont inscrits aux différents programmes de contrôle laitier. »

« La production laitière génère près de 30 % des recettes agricoles du Québec, c'est pourquoi le projet du Conseil québécois des races laitières est si important pour conserver le dynamisme du secteur bioalimentaire. De plus, la réalisation de ce projet entraînera la mise en route de nombreux nouveaux projets qui profiteront non seulement aux producteurs et aux éleveurs de bovins laitiers, mais aussi à toute l'industrie. Le développement d'un secteur bioalimentaire prospère est d'ailleurs l'un des objectifs définis dans la Politique de souveraineté alimentaire du gouvernement du Québec », a expliqué M. Émilien Pelletier.

Rappelons que les gouvernements du Canada et du Québec ont annoncé, le 25 mars 2011, la signature du Programme de soutien aux stratégies sectorielles de développement, qui comporte un investissement de 16,7 millions de dollars sur une période de 4 ans. Ce programme vise à favoriser tant l'adaptation que l'essor des secteurs d'activité agroalimentaire au regard d'un contexte d'affaires compétitif en constante mutation.

Pour obtenir une description complète du Programme de soutien aux stratégies sectorielles de développement, on peut se rendre dans le site Internet du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation : www.mapaq.gouv.qc.ca/strategiessectorielles. Pour plus ample information sur la Politique de souveraineté alimentaire, on peut consulter régulièrement le blogue qui lui est consacré (www.PolitiqueSA.gouv.qc.ca) ou visiter le site Internet du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (www.mapaq.gouv.qc.ca/PolitiqueSA). Il est aussi possible de suivre le Ministère sur Twitter à l'adresse électronique suivante : twitter.com/mapaquebec.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?