Plan québécois des infrastructures 2013-2023 - Le gouvernement investit plus de 48 M$ pour poursuivre les travaux au barrage des Quinze
lundi 28 octobre, 2013
Facebook
Twitter

Québec – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, et le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault, annoncent qu'un montant de plus de 48 M$ sera investi, dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023, pour compléter les travaux de modernisation du barrage des Quinze, à Angliers.

« Le barrage des Quinze est l'un des ouvrages de contrôle des débits les plus importants sur le bassin versant de la rivière Outaouais. Ce barrage transféré par le gouvernement fédéral en 2007, présentait des déficiences majeures. Notre gouvernement a décidé d'agir afin d'assurer la sécurité de cet ouvrage et des citoyens qui habitent dans les environs du barrage. Nous comptons agir concrètement, rapidement et efficacement dans ce dossier », a déclaré le ministre Blanchet.

À la suite d'un processus d'appel d'offres, qui s'est déroulé d'avril à juin 2013, c'est l'entreprise EBC Inc. qui a été choisie pour mener les travaux de construction. Ces travaux visent, entre autres, à moderniser l'évacuateur de crue du barrage afin que le niveau de sécurité de l'ouvrage soit optimal, en plus de mettre aux normes le tablier du pont et la route 391 sur le barrage. Au terme des travaux, nous obtiendrons un ouvrage sécuritaire avec une vie utile qui sera prolongée de 75 ans. Rappelons que d'autres travaux ont déjà été réalisés et engagés sur le barrage des Quinze, incluant les travaux de stabilisation des digues de retenue et une opération urgente d'ancrage du barrage, réalisée de la fin du mois de février jusqu'au début du mois d'avril 2013, pour sécuriser l'ouvrage avant le passage de la crue printanière.

Depuis le début des interventions, en 2009, les coûts totaux du projet sont estimés à 79 M$. Mentionnons que le ministère des Transports est impliqué dans le développement du projet pour la portion des travaux qui touchent le tablier du pont et la route 391 sur le barrage. D'ailleurs, il assumera à la hauteur de 50 % les coûts de ces travaux, évalués à 21 M$.

« Le renouvellement de nos infrastructures routières est au cœur des priorités du ministère des Transports du Québec. En étant conçu selon les normes actuelles du ministère des Transports, le nouveau tablier répondra mieux aux besoins des usagers et sera un actif très important pour la population d'Angliers et du Témiscamingue », a déclaré le ministre Gaudreault.

« Les citoyens de la région seront certainement soulagés de savoir que les installations seront mis aux normes dans les plus brefs délais. Je me réjouis tout particulièrement puisque, en plus d'assurer la sécurité de la population, ces travaux sont gages de création d'emploi dans la région », a ajouté le député de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, M. Gilles Chapadeau, qui était sur les lieux aujourd'hui pour procéder à l'annonce au nom des ministres Blanchet et Gaudreault.

Plan québécois des infrastructures 2013-2023

La contribution du MDDEFP à ce projet s'inscrit dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2013-2023. Rappelons que ce plan décennal entraînera, à terme, des investissements de 231,9 M$ pour le volet barrages publics. Il aura un impact économique majeur sur tout le territoire québécois, avec près de 60 000 emplois créés ou maintenus en moyenne par année. Ce plan marque par ailleurs un virage dans la façon d'investir et de gérer les infrastructures publiques. Cette nouvelle façon de faire permettra d'évaluer de façon prospective les besoins, en fonction des priorités des Québécois, de bien mesurer les coûts qui y sont associés et de faire ainsi des choix éclairés.