Projet de loi antidéficit climatique - Le Parti Québécois appelle tous les partis à la collaboration pour le respect de nos obligations climatiques
jeudi 21 février, 2019
Facebook
Twitter

Québec, le 21 février 2019 – Le député de Jonquière et porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques, Sylvain Gaudreault, a présenté ce matin à l’Assemblée nationale le projet de loi intitulé Loi visant à assurer le respect des obligations du Québec relatives aux changements climatiques. Il demande maintenant au gouvernement et aux autres partis d’opposition d’en appeler immédiatement l’étude en commission parlementaire.

EN BREF
 

  • Présenté ce matin, le projet de loi intitulé Loi visant à assurer le respect des obligations du Québec relatives aux changements climatiques permettrait de créer, notamment, un « budget carbone » – à l’image du budget du Québec – et d’en assurer le suivi – comme le fait la loi antidéficit budgétaire.
  • Il est temps de passer à l’action; nous invitons le gouvernement et les autres partis d’opposition à appuyer ce projet de loi.

« L’objectif d’une loi antidéficit climatique est simple : assurer le respect de nos obligations climatiques. Entre autres choses, la création d’un "budget carbone" – présenté et déposé annuellement, à l’image du budget du Québec – nous forcerait à réaliser une évaluation globale de nos émissions de gaz à effet de serre et à garantir qu’un suivi des plans d’action visant leur réduction sera effectué », a d’abord mentionné le porte-parole.

Selon Sylvain Gaudreault, il est par ailleurs temps que le Québec se dote d’une instance indépendante, issue du bureau de la vérificatrice générale, pour évaluer le travail du gouvernement en matière de lutte contre les changements climatiques et de réduction des GES. « C’est une question de cohérence, poursuit-il. Il ne faut pas simplement reconnaître l’existence de la crise climatique; nous devons également y faire face, nous y attaquer, avec des moyens concrets et efficaces. »

Le député de Jonquière se réjouit que l’idée d’une loi antidéficit climatique – qu’il a soulevée dès la COP22, en 2016, puis proposée publiquement au gouvernement à l’occasion de la Marche pour le climat s’étant tenue l’automne dernier – ait aujourd’hui obtenu l’appui unanime des partis pour que l’Assemblée nationale en soit saisie. « J’ai longuement réfléchi à la question de notre déficit climatique. J’ai étudié les lois semblables qui existent à travers le monde. Cette démarche m’a amené à la présentation de ce projet de loi, dont le principe rejoint les objectifs mis en avant par le Pacte pour la transition et tous les experts qui sonnent l’alarme quant à la crise climatique. Il est temps que le Québec passe à l’action; j’invite donc tous les parlementaires à appeler l’étude de ce projet de loi en commission dès maintenant », a‑t‑il conclu.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?