Philippe Couillard refuse la définition de l’intégrisme religieux de Bouchard-Taylor
jeudi 12 février, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Chicoutimi et chef de l’opposition officielle, Stéphane Bédard, ainsi que la députée de Taschereau, leader parlementaire et porte-parole en matière de laïcité, Agnès Maltais, déplorent que le premier ministre ait refusé d’appuyer la définition de l’intégrisme religieux de la commission Bouchard-Taylor, en votant contre la motion déposée aujourd’hui par l’opposition officielle.

« Le malaise du premier ministre se poursuit; il est incapable de convenir d’une définition de l’intégrisme religieux. Le gouvernement libéral continue de tergiverser et de jouer avec les mots. Afin de lutter efficacement contre un phénomène, il faut savoir de quoi on parle. Le gouvernement reste dans le brouillard, alors que l’intégrisme religieux a des impacts sur toute la société. Une chose est sûre, cela ne peut se résumer à un choix personnel », a déclaré Stéphane Bédard.

« J’ai déposé ce matin un projet de loi sur l’observateur de l’intégrisme religieux, afin de comprendre, de documenter et de prévenir le phénomène. Cet observateur pourrait, comme le Protecteur du citoyen, faire des recherches, rédiger des rapports et les soumettre aux parlementaires. Nous tendons la main au gouvernement afin qu’il appelle le projet de loi et que nous puissions en débattre à l’Assemblée nationale », a conclu Agnès Maltais.

La motion rejetée par les libéraux se lisait comme suit :

« Que l’Assemblée nationale affirme, à l’instar du rapport Bouchard-Taylor, que l’intégrisme est une interprétation littérale et monolithique des religions, en vertu de laquelle ces dernières acquièrent une préséance absolue sur les autres considérations sociales, politiques, scientifiques, ce qui conduit à rejeter toute évolution;

Qu’elle déclare que l’intégrisme religieux s’exprime le plus souvent par une atteinte au principe fondamental d’égalité entre les femmes et les hommes ainsi qu’aux droits fondamentaux des personnes homosexuelles;

Qu’elle soutienne que la pratique de l’intégrisme religieux a des impacts sur la collectivité et qu’elle ne peut se résumer à l’expression d’un choix personnel;

Enfin, qu’elle rappelle l’urgence de documenter ce phénomène par un observatoire de l’intégrisme religieux. »

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?