Philippe Couillard doit agir maintenant
lundi 21 juillet, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 21 juillet 2014 – « Toujours sans entente sur l’étalement de la hausse salariale des médecins, le premier ministre doit arrêter de tergiverser et régler ce dossier prioritaire pour les finances du Québec. » C’est ce qu’a déclaré le chef de l’opposition officielle et député de Chicoutimi, Stéphane Bédard. « Le dossier devait se régler avant le budget, et depuis, plus rien. M. Couillard subit un test de leadership et de crédibilité envers les Québécois et les marchés financiers. Chaque jour qui passe fragilise l’atteinte des cibles budgétaires et a un effet direct sur l'offre de services en santé. Le premier ministre n'a pas les moyens d'échouer. Ses récentes déclarations à l’effet que le gouvernement se rattrapera lors des prochaines négociations démontrent bien l’amateurisme de ce gouvernement, qui préfère attendre plutôt que d’agir maintenant », a?t?il ajouté.

Pour sa part, la députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Diane Lamarre, demande au premier ministre de retirer le dossier au ministre de la Santé. « Il est clair que Gaétan Barrette a échoué. Dès le départ, nous avions averti le premier ministre que Gaétan Barrette n’était pas crédible comme négociateur, étant lui-même en conflit d’intérêts. Philippe Couillard doit immédiatement prendre les choses en mains », a déclaré Diane Lamarre.

La députée de Taillon met également en lumière les conséquences de cet échec. « En bout de ligne, ce sont les patients qui en font les frais; tout le système est en attente d’argent. Plusieurs mesures pourraient être mises en place et d'autres acteurs du réseau pourraient être mis à contribution si le dossier était réglé, comme les libéraux s’y étaient engagés », a poursuivi la porte-parole en matière de santé.

Le gouvernement libéral est entièrement responsable de la dérive que prend actuellement la question du salaire des médecins. Après le scandale des primes accordées à Yves Bolduc, le dossier de la hausse salariale des médecins est en train de démontrer le manque flagrant de leadership de Philippe Couillard. « Les libéraux ont accordé une hausse de salaire faramineuse aux médecins et doivent maintenant reculer pour équilibrer les finances publiques. Ils se vantaient qu’avec des médecins au pouvoir, ce serait plus facile de régler ce dossier. Ils doivent maintenant le prouver », a conclu le chef de l’opposition officielle.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?