Pêche au homard aux Îles-de-la-Madeleine - Le ministre Gendron participe aux activités entourant la mise à l'eau des cages à homard
samedi 27 avril, 2013
Facebook
Twitter

Îles-de-la-Madeleine – Le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron, et son adjointe parlementaire (volet pêcheries), Mme Jeannine Richard, ont participé aux activités marquant le début de la 138e saison de pêche au homard aux Îles-de-la-Madeleine.

« Je suis très fier de participer pour la première fois à cette activité plus que centenaire et de partager la fébrilité et l'enthousiasme des pêcheurs et de la population alors que la nouvelle saison débute », a indiqué le ministre.

Le ministre a profité de son passage dans l'archipel pour prendre part au cocktail des nouveaux capitaines, où il a eu le plaisir de leur remettre une plaque commémorative. « Je suis heureux de rencontrer une relève dynamique qui saura certainement faire honneur à ceux qui ont bâti l'industrie de la pêche aux Îles », a ajouté M. Gendron. Le ministre a rappelé toute l'importance qu'accorde le gouvernement du Québec à la relève dans le secteur de la capture. « Il est essentiel d'encourager les jeunes des régions maritimes qui s'établissent dans les pêches et qui assureront la pérennité de cette industrie », a-t-il précisé.

« Aux Îles-de-la-Madeleine, nous sommes conscients de l'ampleur de la contribution de nos travailleurs de la mer. Les activités entourant la mise à l'eau des cages à homard nous donnent l'occasion de leur rendre hommage pour leur apport incontestable à la vitalité économique de l'archipel », a souligné Mme Jeannine Richard.

La veille, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation a présenté à l'ensemble de l'industrie son plan d'action quinquennal pour l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales. « Le plan contient 27 actions qui seront réalisées graduellement au cours des 5 prochaines années. Sa mise en œuvre est le reflet de notre volonté de doter le Québec d'une première politique de souveraineté alimentaire, laquelle misera sur l'originalité et la grande qualité de nos produits pour les faire rayonner comme ils le méritent », a indiqué le ministre.

Rappelons que l'industrie des pêches et de l'aquaculture commerciales des Îles-de-la-Madeleine procure de l'emploi à plus de 2 000 pêcheurs, aides-pêcheurs, aquaculteurs et travailleurs d'usine. La valeur des débarquements de poissons et de fruits de mer dans le territoire insulaire est estimée à environ 36 millions de dollars. Plus de 70 % du homard pêché au Québec provient des Îles-de-la-Madeleine.

Les personnes qui désirent obtenir plus d'information sur le Plan d'action 2013-2018 pour les pêches et l'aquaculture commerciales sont invitées à consulter le site Internet du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (www.mapaq.gouv.qc.ca/pechesaquaculture). Il est possible également de suivre les activités du Ministère sur Twitter (https://twitter.com/mapaquebec).

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?