Pavillon Sainte-Marie - Le premier ministre Philippe Couillard doit surseoir au déménagement
jeudi 24 mars, 2016
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Saint-Jérôme et chef de l’opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, a interpellé une nouvelle fois le gouvernement à propos du déménagement des personnes hébergées au Pavillon Sainte-Marie, dans la circonscription de Saint-Jérôme. Le 2 mars dernier, les 63 personnes lourdement handicapées qui y demeurent ont appris qu’elles seraient arrachées à leur milieu de vie et déménagées dans un délai de 15 jours.

« Ces personnes habitent au Pavillon Sainte-Marie depuis 10, 15, voire 20 ans. Les professionnels, infirmières, préposées qui en prennent soin au quotidien sont en quelque sorte devenus pour elles une deuxième famille. Grâce à la mobilisation des familles des personnes hébergées et du comité des usagers, le déménagement a été reporté au 15 avril. Mais une question demeure : pourquoi ce déménagement se fait-il dans la précipitation, une précipitation s’apparentant à de l’indignité? », a demandé Pierre Karl Péladeau.

« Le Pavillon est certes désuet, d’où la volonté de tous les gouvernements depuis trois ans de fournir aux personnes lourdement handicapées qui y vivent un milieu de vie mieux adapté à leurs besoins. Or, avec un très court préavis, le gouvernement s’apprête aujourd’hui à déstabiliser et à fragiliser des personnes qui sont déjà excessivement vulnérables. Le premier ministre doit s’engager à surseoir à cette décision qui, de toute évidence, est grandement précipitée », a conclu le député de Saint-Jérôme.