Pauline Marois rencontre les travailleurs d’Alcoa à l’usine de Deschambault
mercredi 5 mars, 2014
Facebook
Twitter

Deschambault-Grondines – De passage à Deschambault pour rencontrer les travailleurs de l’usine d’Alcoa, la première ministre et chef du Parti Québécois a tenu à rappeler l’entente convenue entre son gouvernement et l’entreprise, qui emploie plus de 500 personnes dans la région de la Capitale-Nationale. À cette occasion, Mme Marois était accompagnée du candidat du Parti Québécois dans la circonscription de Portneuf, Hugues Genois.

« Nous sommes déterminés à rendre le Québec plus fort et plus prospère. Devant les défis que doivent relever les usines d’Alcoa, le gouvernement du Parti Québécois a décidé d’agir afin de consolider 3000 emplois. Pour la ville de Deschambault-Grondines, la poursuite des activités de l’usine signifie le maintien de 500 emplois directs. Il s’agit d’un appui majeur de mon gouvernement à ces familles qui voient ainsi leur avenir assuré. Nous sommes en action pour stimuler la croissance économique dans toutes les régions, grâce à Priorité emploi, une politique économique ambitieuse qui soutient la création d’emplois partout au Québec », a déclaré la première ministre.

En effet, l’entente, qui garantit aux 3000 travailleurs québécois d’Alcoa un emploi pour les 15 prochaines années, comporte aussi des engagements d’investissements de 250 M$, dont 60 M$ à l’usine de Deschambault, pour améliorer la productivité des installations et réduire les coûts de production. De plus, Alcoa s’associera avec des partenaires pour développer des projets innovants dans le domaine de l’électrification des transports.


Concernant les tarifs d’électricité, la nouvelle formule consentie à Alcoa est adaptée afin de soutenir la compétitivité de l’entreprise. Elle évoluera en fonction des conditions du marché et du prix mondial de l’aluminium.

Fortement impliqué dans le milieu des affaires de la région, notamment à titre de président de la Chambre de commerce régionale de Saint-Raymond, Hugues Genois a tenu à saluer l’entente conclue par le gouvernement du Parti Québécois. « Nous avons à cœur la prospérité de tous les Québécois. L’entente avec Alcoa démontre toute la force de ce parti, qui trouve des solutions et fait avancer le Québec. Je suis fier de faire partie de cette équipe exceptionnelle », a conclu le candidat.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?