Pauline Marois propose des solutions réalistes pour améliorer le réseau de santé
samedi 11 août, 2012
Facebook
Twitter

Repentigny – La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, s'engage à ce que chaque famille du Québec ait accès à un médecin de famille et à une équipe de professionnels de la santé. « Malgré les promesses libérales, quelque deux millions de Québécois n'ont toujours pas accès à un médecin de famille. Cette situation oblige de nombreux citoyens à recourir aux services d'urgence des hôpitaux ou des cliniques sans rendez-vous pour avoir accès à un médecin. Résultat : les Québécois attendent aujourd'hui une heure de plus qu'en 2003 à l'urgence, alors que les libéraux s'étaient engagés à mettre fin à l'attente une fois pour toutes. Il faut régler cette situation en priorité », a-t-elle déclaré.

« Si les libéraux n'ont pas réussi à régler les problèmes en santé après neuf ans au pouvoir, comment, en 2012, François Legault peut-il réalistement promettre de tout régler d'un coup de baguette magique avec le docteur Gaétan Barrette? Il faut arrêter de faire miroiter des solutions miracles aux Québécois. Nous savons tous que si ça existait, on l'aurait », a expliqué Pauline Marois, en précisant que le Parti Québécois ira de l'avant avec des solutions concrètes, plutôt que de se lancer dans les grandes promesses vagues.

Le Parti Québécois propose des mesures concrètes pour améliorer les services de première ligne en santé. Avec la politique nationale de soins et de services à domicile que nous mettrons en place, les personnes âgées pourront recevoir des soins chez elles plutôt que d'attendre dans les urgences ou à la clinique.

Le développement de groupes de médecine familiale permettra notamment aux parents de ne plus attendre tôt le matin devant une clinique pour faire soigner leur enfant. Un gouvernement du Parti Québécois poursuivra le développement des groupes de médecine familiale afin que chaque Québécois ait accès à un médecin de famille.

Il faut également multiplier les postes de super infirmières. Les gens pourront se faire soigner sans attendre de voir un médecin pendant des heures pour des problèmes qui pourraient être réglés par une infirmière.

Il faut mettre tous les professionnels de la santé à contribution. À cet effet, le Parti Québécois propose depuis longtemps que les pharmaciens puissent en faire davantage. Au lieu d'attendre de longues heures à l'urgence ou en clinique, les gens qui ont besoin de faire ajuster ou renouveler leur médication pourront aller à la pharmacie. De plus, nous doterons les médecins de famille d'une équipe de professionnels de la santé, notamment de nutritionnistes et d'intervenants psychosociaux.

« L'importance des soins de santé de première ligne n'est plus à démontrer. Le défi consiste à ce que l'équipe de professionnels composant le groupe de médecine familiale poursuive les soins prodigués par le médecin. En agissant ainsi, nous libérons du temps au médecin pour qu'il puisse voir d'autres patients », a expliqué la chef du Parti Québécois.

Finalement, la chef du Parti Québécois s'engage à rétablir l'équité dans le réseau de la santé, notamment pour les citoyens de la région de Lanaudière qui sont victimes d'une grande injustice. Le financement accordé par le gouvernement est très en dessous des besoins de cette population en forte croissance. Un gouvernement du Parti Québécois s'engage à augmenter le niveau de financement de la santé pour mettre fin à cette injustice.

« Avec un gouvernement du Parti Québécois, les patients du Québec auront non seulement accès à un médecin de famille, mais également à une équipe de professionnels de la santé qui fera un suivi médical adéquat et de très grande qualité, près de chez eux. C'est maintenant aux Québécois de choisir entre les promesses libérales reniées d'un gouvernement usé, les formules magiques des caquistes et le plan responsable du Parti Québécois », a conclu Pauline Marois.