Pauline Marois annonce la création d'un comité sur la souveraineté
mardi 24 janvier, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, annonce la création d'un comité sur la souveraineté dont la vice-présidence sera assumée par le chef du Bloc Québécois, Daniel Paillé. Ce groupe de réflexion aura le mandat de préparer un plan d'action pour faire du Québec un pays dans les meilleurs délais.

C'est ce qu'a annoncé Pauline Marois alors qu'elle prenait la parole devant les étudiants de l'Université de Montréal dans le cadre de la semaine de la souveraineté. « Ce comité que je présiderai travaillera à élaborer la stratégie d'un plan d'action et les moyens à mettre en œuvre pour réaliser le projet le plus emballant pour le Québec », a-t-elle déclaré.

« Pour réaliser la souveraineté, il faut convaincre et motiver. Tous les jours, le gouvernement Harper nous fournit des preuves tangibles que les valeurs que les conservateurs défendent et les nôtres sont fort différentes et que seul un Québec indépendant pourra assurer pleinement son développement économique, social et culturel. En mettant à jour les études sur la souveraineté, nous serons plus en mesure d'en faire la preuve aux Québécois », a indiqué Daniel Paillé.

À l'approche de la campagne électorale, Pauline Marois a lancé un appel à l'unité de tous les souverainistes. « Pour faire du Québec un pays, nous devons remplir deux conditions, a-t-elle déclaré, en expliquant qu'il faut d'abord gagner la prochaine élection et ensuite construire une majorité souverainiste. Pour remplir ces conditions, il faut travailler ensemble. Comme René Lévesque le disait, il faut sortir, parler et convaincre. Le Parti Québécois est la seule formation politique capable de prendre le pouvoir et de faire passer le projet de pays du rêve à la réalité ».

Daniel Paillé a quant à lui tenu à souligner que le gouvernement conservateur de Stephen Harper est le plus destructeur pour le Québec depuis celui de Pierre Elliott Trudeau dans les années 1980. « L'abolition du registre des armes à feu, la nomination d'unilingues anglophones à des postes stratégiques, la loi C-10 qui va à l'encontre de nos valeurs en matière de justice, notamment à l'égard des jeunes contrevenants, la réduction du poids du Québec au sein de la fédération et l'abandon du protocole de Kyoto sont autant de gestes posés par les conservateurs contre les intérêts du Québec », a-t-il rappelé.

« Pour défendre le Québec, il y a d'un côté le tandem libéral-caquiste et de l'autre, le Parti Québécois. Nous, nous sommes la seule formation politique qui promet de se battre pour le Québec et contre les assauts du bulldozer conservateur. De l'autre côté, Jean Charest et François Legault promettent le statu quo et ne veulent d'aucune façon entreprendre la bataille contre le gouvernement de Stephen Harper. Ensemble, nous pouvons contrer les politiques fédérales en nous donnant un gouvernement souverainiste et réaliser le seul vrai changement pour le Québec », a conclu Pauline Marois.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?