Pauline Marois annonce deux candidatures en Montérégie
jeudi 6 mars, 2014
Facebook
Twitter

Longueuil – De passage dans la région de la Montérégie, la première ministre du Québec et chef du Parti Québécois, Pauline Marois, a annoncé les candidatures de Sophie Stanké, dans Laporte, et de Pierre Langlois, dans La Prairie. Ceux-ci se joignent donc à Alain Therrien, élu depuis septembre 2012 et de nouveau candidat dans la circonscription de Sanguinet. « Il s’agit de candidatures de grande qualité. Sophie et Pierre ont acquis de l’expérience dans diverses sphères d’activité. Ils font maintenant partie d’une formidable équipe de femmes et d’hommes qui veulent servir le Québec à mes côtés », a déclaré Pauline Marois.

Sophie Stanké possède un certificat en science politique ainsi qu’une maîtrise en art dramatique. Figure connue du paysage culturel québécois, elle a une grande expérience professionnelle, notamment à titre de journaliste, de comédienne, d’animatrice et d’entrepreneure.

« Je suis très fière de faire partie de l’équipe du Parti Québécois, une équipe déterminée à travailler aux intérêts de toute la population. Nous proposons un solide bilan, en plus d’une vision claire pour l’avenir. Le gouvernement est au service des Québécois; nous sommes déterminés à rendre le Québec plus solidaire, plus fier, plus prospère », a affirmé Sophie Stanké.

Pour sa part, en plus d’études en économétrie et en actuariat, Pierre Langlois est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sciences économiques. Il jouit d’une large expérience professionnelle en tant qu’économiste, notamment dans les domaines du transport collectif et de l’immobilier. M. Langlois est directeur du cabinet de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Élaine Zakaïb.

Grâce à son expertise et à sa grande expérience en la matière, Pierre Langlois sera un atout certain dans l’équipe économique du Parti Québécois. « Je suis heureux d’offrir mon expérience, mon énergie et la force de mes convictions aux citoyens de La Prairie. Je souhaite travailler à accroître la prospérité de tous les Québécois », a déclaré le nouveau candidat.

Le député sortant de Sanguinet, Alain Therrien, s’est réjoui de ces deux candidatures. « Notre équipe est la plus solide et la plus compétente sur le plan économique. C’est un honneur pour moi de solliciter un deuxième mandat afin de poursuivre le travail entamé pour rendre le Québec plus fort », a-t-il indiqué.

Il nous faut les moyens d’agir

Nous avons un plan et l’équipe pour réussir. Aujourd'hui, il est temps de nous donner les moyens d'aller plus loin encore.