Passage de François Rebello à la CAQ - « François Rebello a surpris et a agi en opportuniste » - Marcelle Caron, Présidente du Parti Québécois de La Prairie
vendredi 13 janvier, 2012
Facebook
Twitter

Saint-Constant – La présidente du Parti Québécois de La Prairie, Marcelle Caron, dénonce le double discours de François Rebello. « Juste avant les fêtes, François nous disait qu'il resterait au Parti Québécois et qu'il ne voulait rien savoir de la CAQ. En rejoignant le parti de François Legault, il a fait faux bond aux militants et aux électeurs qui ont voté pour lui en toute confiance ».

Par ailleurs, Marcelle Caron juge que François Rebello semble avoir agi par opportunisme, délaissant toutes ses convictions. « Il dit demeurer souverainiste, mais il s'en va dans le parti le plus à-plat-ventriste devant le fédéral. Il dit avoir des valeurs et des convictions, mais va rejoindre des députés qui pensent le contraire de ce qu'il a toujours proposé. Tout ce qui l'a guidé, c'est la soif du pouvoir à très court terme au sein d'un nouveau parti affairiste ».

Les militants restent interloqués et déçus.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?