Partenariat pour la médecine personnalisée en cancer : le Québec met le cap sur la médecine de l'avenir
vendredi 15 février, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – Le ministre des Finances et de l’Économie, M. Nicolas Marceau, et la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, ont annoncé aujourd’hui le lancement du projet Partenariat pour la médecine personnalisée en cancer du Québec (PMPC). Des investissements de plus de 21 millions de dollars sont prévus pour ce projet, dont 11 millions de dollars proviendront de partenaires privés et 10 millions de dollars du gouvernement du Québec.

« Ce partenariat hisse le Québec parmi les précurseurs dans le domaine de la recherche en médecine personnalisée, a déclaré le ministre Marceau. Ce projet créera un pôle d’attraction international incitant l’industrie pharmaceutique et biotechnologique à effectuer au Québec sa recherche clinique ainsi que la conception de solutions diagnostiques et de médicaments innovateurs. En appuyant ce projet, notre gouvernement travaille à donner un avantage compétitif au Québec dans ce secteur d’avenir qu’est la médecine personnalisée et à renforcer les alliances et la coopération entre les acteurs de l’industrie, le milieu de la recherche et les universités. Ce projet aidera aussi le Québec à stimuler la création d’emplois dans les sciences de la vie. »

« Le PMPC nous permettra de relever des défis importants, comme l’intégration efficiente des nouvelles technologies dans le système de santé et l’amélioration de la santé des personnes atteintes du cancer, a ajouté la ministre Zakaïb. De plus, ce projet consolidera la position du Québec dans le créneau de la lutte contre le cancer, où les besoins demeurent importants. Grâce à la mobilisation des partenaires du projet, le Québec a le potentiel de devenir, au cours des prochaines années, un chef de file de la médecine personnalisée. »

Le PMPC proposera une approche intégrée pour le développement, la validation et l’implantation de biomarqueurs cliniques permettant de prodiguer des soins de santé en cancer mieux ciblés et plus efficaces. Les biomarqueurs sont des indicateurs qui aident à diagnostiquer une maladie, à suivre son évolution et à prédire l'action d'un médicament ou d’un traitement. Les partenaires du projet intégreront la recherche clinique à des plateformes technologiques avancées et à des solutions numériques, afin d’accélérer la validation, la commercialisation et l’implantation de biomarqueurs du cancer. Le projet cible plusieurs cancers parmi les plus fréquents, dont les cancers du poumon, du côlon et du sein.

Le PMPC regroupera les forces vives du milieu de la recherche du Québec, de même que des acteurs importants du secteur privé des sciences de la vie : Pfizer Canada, Sanofi-Aventis Canada, Oncozyme Pharma, Telus Solutions en santé, ainsi que Caprion Protéome, une société québécoise reconnue mondialement dans le développement de biomarqueurs et de la médecine personnalisée, à qui sera confié le suivi de la mise en œuvre du projet PMPC.

« La médecine personnalisée sera au cœur des enjeux des prochaines décennies dans le domaine de la santé », a souligné le président de Caprion Protéome, M. Martin LeBlanc. « Grâce aux biomarqueurs qui aident à prédire la probabilité de réponse thérapeutique, la médecine personnalisée permet un diagnostic plus précis et offre les outils nécessaires pour prescrire le médicament ou le traitement le plus efficace pour les patients atteints de cancer. En plus d’améliorer la pratique de la médecine et les traitements en cancer, le Partenariat pour la médecine personnalisée en cancer permettra au Québec d’établir un important pôle d’expertise pour le développement et la validation clinique de biomarqueurs diagnostiques. »

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du volet Économie du ministère des Finances et de l’Économie, inscrivez-vous au fil RSS suivant : www.economie.gouv.qc.ca/rss.