Papetières de Kénogami et de Dolbeau - Le ministre Lessard doit faire pression pour que soit annulée la surtaxe américaine
vendredi 16 octobre, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Bonaventure et porte-parole du Parti Québécois en matière de forêts, Sylvain Roy, exhorte le ministre des Forêts, Laurent Lessard, à faire pression sur le fédéral afin qu’il négocie l’annulation de la surtaxe imposée à l’exportation du papier surcalendré provenant des usines de Kénogami et de Dolbeau.

« Cette surtaxe est un véritable coup de massue pour les travailleurs des papetières de Dolbeau et de Kénogami, comme pour l’ensemble de l’économie forestière du Québec. Le ministre des Forêts doit prendre ses responsabilités et demander à Ottawa de faire annuler cette surtaxe qui menace des communautés forestières du Québec. C’est plus de 300 emplois directs qui sont touchés par cette mesure américaine, en plus des emplois indirects liés aux deux usines », a déclaré Sylvain Roy.

Pas de bon augure

Le député de Bonaventure craint en outre que si le gouvernement canadien ne négocie pas de nouvel accord rapidement, cette décision du département du Commerce américain ne soit qu’un prélude à une nouvelle guerre du bois d’œuvre.

« Les Américains s’attaquent aujourd’hui au papier surcalendré provenant du Québec, mais ils pourraient bientôt s’attaquer au bois d’œuvre, si une nouvelle entente n’est pas négociée à court terme. Le ministre Lessard doit défendre le régime forestier québécois auprès du fédéral, afin d’éviter un nouveau conflit qui pourrait fermer le marché américain aux exportateurs québécois et, ainsi, causer plusieurs centaines de pertes d’emplois dans les régions du Québec », a conclu Sylvain Roy.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?