L’opposition officielle demande la reconduction du Programme de création d’emplois en forêt
vendredi 30 mai, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Bonaventure et porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts, Sylvain Roy, demande au gouvernement de reconduire le Programme de création d’emplois en forêt (PCEF).

« L’enveloppe de 15 millions de dollars du PCEF a permis de créer 845 emplois en aménagement forestier au cours de l’année 2012-2013, dont la majorité au Bas-Saint-Laurent et en Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, régions qui ont été durement touchées par la crise forestière », a déclaré Sylvain Roy.

« Ce programme est essentiel pour la survie de nombreuses communautés où, souvent, un des seuls employeurs est un groupement forestier ou une coopérative. Ce programme finance, dans certains cas, plus de 50 % du chiffre d'affaires », a ajouté le député de Bonaventure.

Rappelons que le gouvernement du Parti Québécois a défendu les travailleurs forestiers et l’avenir du secteur en tenant le Rendez-vous national de la forêt québécoise, rassemblement sans précédent des acteurs du monde forestier. Il a également présenté la Charte du bois afin de favoriser l’utilisation de ce matériau dans l’industrie de la construction.

« Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Laurent Lessard, doit se tenir debout devant l’austérité libérale et débloquer les fonds nécessaires à la reconduction du PCEF. Les coopératives forestières ont besoin de ce financement pour créer les emplois qu’attendent les travailleurs des régions », a conclu Sylvain Roy.