L'innovation au cœur de la Politique industrielle québécoise - La ministre Diane De Courcy confirme la participation du gouvernement du Québec à un projet novateur d'Ortho-Duro
vendredi 15 novembre, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – La ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane De Courcy, a annoncé, au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, l'attribution d'une subvention de 127 046 $ au Laboratoire Bergeron, une division de l'entreprise Ortho-Duro inc., afin de compléter la mise au point d'une technologie novatrice pour le moulage et la fabrication d'orthèses plantaires à partir d'une station automatisée, un projet évalué à 317 615 $.

« Depuis plus de quarante ans, le Laboratoire Bergeron offre des produits et des services d'une grande qualité dans le domaine de la fabrication d'orthèses et de prothèses », a souligné Diane De Courcy. « Aujourd'hui, ce projet novateur permettra à l'entreprise de se distinguer de ses compétiteurs et d'accroître sa notoriété au sein d'un marché hautement spécialisé. C'est avec une grande fierté que notre gouvernement appuie cette entreprise dynamique qui a su nous démontrer son savoir-faire au fil des années. »

Ortho-Duro fabrique et distribue des orthèses par l'entremise de sa division Laboratoire Bergeron, en plus d'offrir des services d'orthopédie à ses clients. Le moulage et la fabrication d'orthèses plantaires à partir d'une station automatisée se fera grâce à un procédé d'injection d'une matière thermodurcissante. Un gonflement est ainsi créé dans une semelle universelle préfabriquée et l'orthèse prend la forme du pied du patient en quelques minutes. Ce produit permettra aux orthésistes de réaliser une orthèse sur mesure en une seule visite, ce qui réduira les délais de livraison.

« L'innovation est au cœur de la compétitivité de nos entreprises manufacturières », a fait savoir Élaine Zakaïb. « C'est pourquoi notre gouvernement a prévu, dans le cadre de sa Politique industrielle québécoise 2013-2017, un appui important à toutes les étapes du processus d'innovation, de l'idée jusqu'à la commercialisation. D'autres mesures sont aussi prévues pour soutenir la modernisation et le verdissement des activités manufacturières et favoriser l'émergence de nouveaux fleurons parmi les PME les plus performantes, que j'appelle les gazelles. »

L'aide financière accordée provient du Programme d'appui à l'innovation. Ce programme est plus généreux et mieux structuré dans le cadre de la Politique industrielle, et ce, afin de favoriser encore davantage l'innovation.

« Nous avons terminé avec succès les phases de développement des prototypes du système d'injection de l'orthèse universelle préfabriquée et de la station automatisée », a mentionné M. Philippe Durocher, technologue professionnel, président-directeur général du Laboratoire Bergeron. « Afin de maximiser les retombées de la mise en marché de notre produit, nous faisons appel à un consultant spécialisé en animation 3D pour la conception du site Web, qui servira à la présentation et à la commercialisation de notre procédé. Nous travaillons également avec des distributeurs chevronnés et, grâce à notre expertise, nous serons en mesure de conquérir plusieurs marchés prometteurs. L'appui du gouvernement du Québec nous aidera donc à diversifier nos activités et à accroître notre compétitivité. »

Pour en connaître davantage sur la Politique industrielle québécoise 2013-2017, consulter le www.economie.gouv.qc.ca/politiqueindustrielle.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?