« L'hospitalisation gratuite est là pour rester et la tarification en fonction du revenu n'est pas une option »
jeudi 16 janvier, 2014
Facebook
Twitter

Québec – « Je tiens à rassurer la population : l'hospitalisation gratuite est là pour rester et la tarification des chambres en fonction des revenus n'est pas une option. » C'est ce qu'a déclaré aujourd'hui le ministre de la Santé et des Services sociaux, le docteur Réjean Hébert, qui a tenu à faire le point, alors qu'il est actuellement à l'étranger, concernant la facturation des chambres en milieu hospitalier.

« L'accessibilité et l'universalité des soins de santé est un principe fondamental de notre système de santé au Québec. De ce fait, il est essentiel qu'il y ait une offre de chambres gratuites dans les hôpitaux et cela continuera d'être le cas, y compris pour les nouveaux établissements actuellement en construction, comme le CHUM et le CUSM », a poursuivi le ministre Hébert.

Des changements s'opèrent au sein des établissements de santé du Québec depuis quelques années où, pour des raisons sanitaires comme la réduction des risques d'infection nosocomiale, le nombre de chambres de plus de deux personnes a tendance à diminuer, au profit d'un nombre plus élevé de chambres privées et semi-privées. Actuellement, les patients ont accès gratuitement aux chambres de quatre personnes, mais doivent payer si elles désirent être dans les chambres privées et semi-privées, sauf sur prescription médicale. Les changements de configuration de l'environnement hospitalier nous obligent à revoir nos pratiques et à procéder à une révision de la circulaire sur la tarification des chambres, qui devient désuète dans le nouveau contexte, de façon à assurer le principe de gratuité. La mise sur pied d'un comité pour étudier la question de la facturation des chambres en milieu hospitalier vise justement cet objectif.

« Le groupe de travail fera le tour de la question, analysera des exemples issus d'ailleurs et proposera des scénarios qui seront à la fois en mesure d'assurer le maintien de l'accessibilité aux soins de santé, incluant l'hospitalisation, en plus d'assurer une équité entre les différents hôpitaux du Québec. Chose certaine, la tarification en fonction du revenu ne figure pas parmi les scénarios acceptables. Quel que soit le modèle de tarification qui sera retenu, notre priorité est de maintenir l'offre de chambres gratuites et de respecter le choix des patients », a conclu le ministre.

Bas de vignette de l'audio : "« L'hospitalisation gratuite est là pour rester et la tarification en fonction du revenu n'est pas une option »". Lien URL de l'audio : http://stream1.newswire.ca/media/2014/01/16/20140116_C9324_AUDIO_FR_35665.mp3

Bas de vignette de l'audio : "« L'hospitalisation gratuite est là pour rester et la tarification en fonction du revenu n'est pas une option »- Version anglaise". Lien URL de l'audio : http://stream1.newswire.ca/media/2014/01/16/20140116_C9324_AUDIO_FR_35666.mp3

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?