L'hôpital du Sacré-Cœur de Montréal devient un centre de prélèvement d'organes
vendredi 17 mai, 2013
Facebook
Twitter

Montréal – Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, annonce que l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal est officiellement désigné centre de prélèvement d'organes. Il reçoit également le feu vert du gouvernement pour la mise en œuvre d'un projet pilote d'une durée de deux ans lié au prélèvement d'organes.

« Cette initiative clinique favorisera une augmentation du nombre d'organes disponibles pour les transplantations. Nous reconnaissons ainsi la grande expertise en soins critiques de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, et les excellents résultats enregistrés par cet établissement dans ce domaine au cours des dernières années », a déclaré le docteur Hébert.

Ce projet est rendu possible grâce à l'octroi à l'établissement d'une enveloppe totale de 1,1 million de dollars dès cette année, dont 850 000 $ en budget de fonctionnement.

De plus, pour mieux soutenir les huit autres établissements1 qui effectuent des prélèvements d'organes et reconnaître leur travail remarquable, le Ministre annonce également une bonification du montant qui leur est accordé par l'intermédiaire de Transplant Québec. Ainsi le forfait préleveur versé par Transplant Québec sera bonifié de 3 000 $, pour un total de 7 500 $ par prélèvement afin de mieux couvrir les coûts. « Nous reconnaissons l'importance de mieux soutenir les activités et le travail essentiel que jouent les équipes de prélèvement. Il ne faut jamais oublier que cet acte permet d'améliorer la qualité de vie de nombreux patients et bien sûr souvent de la prolonger, voire même de la sauver », a poursuivi le ministre.

Poursuite du projet d'agrandissement

Le ministre a aussi annoncé un montant de 1 million de dollars pour permettre à l'établissement de financer et compléter le dossier d'affaires initial pour son projet d'agrandissement visant l'aménagement d'un centre intégré de traumatologie et d'une unité mère-enfant. Ces études permettront d'évaluer correctement les coûts.

« Je suis bien au fait des besoins de l'Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et des défis qu'il doit relever, notamment en matière de soins périnataux et de traumatologie, d'autant plus que l'établissement agit dans ce dernier domaine en tant que centre tertiaire de référence pour une vingtaine de centres hospitaliers de la région de Montréal et de l'ouest du Québec. C'est pourquoi je suis heureux d'annoncer aujourd'hui le financement des études eu égard à ce projet majeur. Nous faisons aujourd'hui un pas en avant vers sa concrétisation et, par la même occasion, vers une plus grande accessibilité des soins de périnatalité, de traumatologie et d'endoscopie dans la région de Montréal », a déclaré le ministre Hébert.

Ce projet prévoit essentiellement l'agrandissement de l'aile avant est de l'hôpital en vue d'y aménager un centre intégré de traumatologie comprenant notamment 32 lits de soins intensifs, de même qu'une unité mère-enfant de 26 chambres à occupation simple, une unité de soins intermédiaires de néonatologie comptant 11 isolettes dont une isolette de réanimation, ainsi que 6 salles de l'unité d'endoscopie. Les coûts, l'échéancier et certains autres détails de ce projet seront précisés à la suite de l'élaboration du dossier d'affaires initial, dont le dépôt est prévu pour l'été 2014. Notons que la Fondation de l'Hôpital du Sacré-Cœur, qui a mené une campagne de financement pour ce projet, prévoit contribuer à sa réalisation à hauteur de 12 millions de dollars.

« Notre appui à ce projet témoigne sans contredit de la volonté de notre gouvernement de soutenir nos établissements de santé avec des infrastructures adéquates et fonctionnelles pour réaliser pleinement leur mission », a ajouté le ministre Hébert.


1 Les huit autres établissements sont les suivants:

  • Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM),- Centre universitaire de santé McGill (CUSM),- CHU Sainte-Justine,- Hôpital Maisonneuve-Rosemont,- Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS),- Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ),- CSSS de Chicoutimi,- CSSS Les Eskers de l'Abitibi.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?