Les libéraux et la CAQ ne défendent pas les droits des travailleurs du Québec
jeudi 12 février, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Saint-Jean et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’emploi, de formation professionnelle, d’alphabétisation et de jeunesse, Dave Turcotte, ainsi que le député de Verchères et porte-parole en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes, Stéphane Bergeron, déplorent que le gouvernement libéral et la CAQ aient refusé d’appuyer les travailleurs du Québec lors du dépôt, ce matin, d’une motion au sujet de l’assurance-emploi.

« Le gouvernement libéral et la CAQ ont refusé d’appuyer notre motion qui dénonçait les pratiques de Service Canada voulant que les fonctionnaires découragent les travailleurs sans emploi de réclamer des prestations. Ces deux partis ont encore décidé d’appuyer le Canada et le fédéralisme au lieu des travailleurs du Québec; c’est inacceptable! Ces gens ont droit à leurs prestations, et il est complètement illogique que des fonctionnaires ne les soutiennent pas », a déclaré Dave Turcotte.

« Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, doit intervenir auprès de son homologue fédéral afin que ces pratiques cessent. Encore une fois, Ottawa nuit aux travailleurs dans le dossier de l’assurance-emploi. Cette mauvaise habitude fédérale n’est malheureusement pas une nouveauté, mais le gouvernement du Québec a le devoir d’intervenir pour défendre nos travailleurs », a ajouté Stéphane Bergeron.

La motion rejetée par le PLQ et la CAQ se lit comme suit :

« Que l’Assemblée nationale désapprouve les pratiques adoptées par le gouvernement fédéral liées à la réforme de l’assurance-emploi qui incitent les employés de Service Canada à tout mettre en œuvre pour décourager les travailleurs sans emploi de réclamer des prestations;

Qu’elle demande au ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale d’intervenir auprès de son homologue fédéral afin que celui-ci abandonne ces pratiques. »

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?