Les familles de la classe moyenne : le Parti Québécois veut les aider alors que Jean Charest et François Legault veulent les taxer
vendredi 17 février, 2012
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Rousseau et porte-parole de l'opposition officielle en matière de finances et de développement économique, Nicolas Marceau, reproche à Jean Charest et François Legault de vouloir accabler les familles de la classe moyenne en maintenant la taxe santé.

« Plutôt que de reconnaître que la taxe santé imposée par le gouvernement libéral en 2010 était une très mauvaise idée, Jean Charest et François Legault s'entêtent à piger dans la poche des familles de la classe moyenne, déjà passablement victimes des multiples hausses de tarifs au cours des dernières années. Contrairement aux libéraux et aux caquistes, le Parti Québécois entend aider la classe moyenne; nous allons abolir la taxe santé », a déclaré Nicolas Marceau.

L'opposition officielle dénonce depuis deux ans cette taxe régressive qui ne tient pas compte du revenu des contribuables. « Ça n'a aucun sens que ceux qui ont un revenu annuel de 30 000 dollars paient le même montant que ceux qui gagnent 1 million de dollars », a poursuivi Nicolas Marceau. En abolissant la taxe santé, les familles de la classe moyenne bénéficieraient de 400 dollars de plus pour boucler leur budget.

Le député de Rousseau n'en revient toujours pas d'entendre les députés libéraux soutenir que 400 dollars, c'est une somme facile à payer. « Boucler un budget familial est devenu de plus en plus difficile. Les libéraux de Jean Charest ont tellement pigé dans la poche des Québécois qu'ils ne se rendent plus compte de l'effet néfaste que cela représente. Ce qui est inquiétant, c'est que François Legault semble vouloir faire pire que les libéraux », a fait remarquer le porte-parole.

« Le Parti Québécois estime que ceux qui ont les moyens financiers doivent faire leur juste part au fonds de santé, selon leur revenu. C'est simple à comprendre, mais la CAQ de François Legault et les libéraux de Jean Charest soutiennent que c'est à la classe moyenne de payer. Ils devront expliquer leur choix », a conclu Nicolas Marceau.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?