Les coupes libérales nuisent à l’économie sociale
jeudi 8 septembre, 2016
Facebook
Twitter

Québec, le 8 septembre 2016 – Harold LeBel, député de Rimouski et porte-parole du Parti Québécois en matière d’économie sociale, était présent au Forum mondial de l’économie sociale à Montréal, où plusieurs participants ont souligné que l’abolition des CRÉ, des CLD et d’autres structures régionales nuit au développement de l’économie sociale.

« L’économie sociale passe par le développement local, l’ancrage des projets dans la communauté, la gestion démocratique et la propriété collective. Ça prend des agents mobilisateurs et de la concertation régionale. L’abolition des CRÉ et des CLD a eu un effet dramatique pour le développement de l’économie sociale dans plusieurs régions du Québec », a souligné le député de Rimouski.

Rappelons que la reconnaissance de l’économie sociale au Québec date d’un sommet économique tenu par le gouvernement du Parti Québécois en 1996. C’est aussi un gouvernement du Parti Québécois qui a adopté la première loi-cadre sur l’économie sociale, en 2013. « Nous sommes fiers de participer au Forum mondial de l’économie sociale de 2016. Le Parti Québécois a toujours soutenu le développement de l’économie sociale et nous continuerons de le faire lorsque nous formerons de nouveau le gouvernement », a conclu Harold LeBel.