Le temps presse pour Raif Badawi
jeudi 11 juin, 2015
Facebook
Twitter

Québec – La députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales, Carole Poirier, et le député de Bourget et porte-parole en matière d’immigration, Maka Kotto, ont de nouveau demandé à la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil, de délivrer rapidement un certificat de sélection du Québec pour des raisons humanitaires à M. Raif Badawi.

« L’Arabie saoudite a confirmé, il y a quelques jours, la sentence de 10 ans de prison, de 1000 coups de fouet et de 300 000 $ d’amende qu’elle impose au blogueur Raif Badawi. Par conséquent, et pour faire bouger les choses, nous devons utiliser tous les moyens à notre disposition, même les plus exceptionnels. C’est ce que nous avons demandé à la ministre vendredi dernier, et de nouveau ce matin », a déclaré Carole Poirier.

« Nous invitons la ministre de l’Immigration à délivrer un certificat de sélection du Québec pour motif humanitaire à M. Badawi afin, d’une part, de faire de M. Badawi un véritable Québécois d’adoption, et, d’autre part, d’amener le gouvernement fédéral à s’investir davantage pour aider concrètement ce père de trois enfants à sortir de cet enfer et à retrouver sa famille au Québec », a ajouté Maka Kotto.

« Il est très important que le gouvernement du Québec acquiesce rapidement à notre demande. Ainsi, nous enverrons un signal fort en soutien à la famille de M. Badawi et inciterons Ottawa à entreprendre une action plus tangible. Ce cas déplorable mérite que nous prenions toutes les initiatives possibles pour aider cette famille », a conclu Carole Poirier.

Le Certificat de sélection du Québec est un document délivré par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion confirmant la sélection d’un candidat à l’immigration désireux de s’établir de façon permanente au Québec. La ministre peut décider de l’octroyer pour des motifs humanitaires, accélérant ainsi la procédure habituelle.