Le projet d’IFFCO à Bécancour sur la glace - L’effet libéral se fait sentir dans le Centre-du-Québec
mercredi 17 décembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 17 décembre 2014 – À la suite de l’annonce de la mise en veilleuse du grand projet d’usine de production d’engrais azoté de la compagnie IFFCO à Bécancour, le député de Saint-Jérôme et porte-parole de l’opposition officielle en matière d'économie, d'entrepreneuriat, de PME et d'exportations, Pierre Karl Péladeau, demande au gouvernement libéral de sortir de sa torpeur et d’agir pour l’emploi au Québec et à Bécancour.

« Le projet d’IFFCO est attendu par les gens de la région. Il créerait 1500 emplois durant sa construction et 250 à long terme. Le ministre de l’Économie, Jacques Daoust, et le ministre délégué au Développement économique régional, Jean-Denis Girard, doivent immédiatement se mettre au travail avec la compagnie pour que ce projet se réalise. La région a déjà assez souffert de l’effet libéral », a déclaré Pierre Karl Péladeau.

Aucune politique économique pour l’emploi

« Nous avons encore une preuve que l’effet libéral ne fonctionne pas, que c’est une vue de l’esprit. Seuls le premier ministre Couillard et ses ministres continuent d’en faire leur politique économique. À l’approche de Noël, il est temps de faire un cadeau concret aux Québécois : favoriser la création d’emplois par une véritable politique économique », a soutenu le député.

Depuis leur arrivée au pouvoir, les libéraux ont augmenté les taxes, les impôts et les tarifs de près de 800 M$, et ce, sans compter la hausse des tarifs d’électricité, des taxes scolaires et des taxes municipales. « Le gouvernement libéral pige sans vergogne et sans arrêt dans les poches des Québécois depuis son arrivée au pouvoir. Il est maintenant temps pour lui de travailler aussi fort pour créer des emplois », a conclu le député de Saint-Jérôme.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?