Le premier ministre doit se dissocier
mercredi 24 août, 2016
Facebook
Twitter

Québec, le 24 août 2016 – Le député de Jonquière et chef de l’opposition officielle, Sylvain Gaudreault, demande au premier ministre de rappeler à l’ordre son ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, qui a tenu des propos inacceptables au sujet des tragiques évènements du Métropolis.

« Je suis sans mot, outré devant les propos inimaginables qu’a tenus le ministre de la Santé, Gaétan Barrette. Il est inacceptable qu’un élu de l’Assemblée nationale et ministre, de surcroît, ait pu faire un lien entre une position politique, tout à fait légitime et démocratique, et l’attentat du Métropolis », a déclaré Sylvain Gaudreault.

« Et, comme si ce n’était pas assez, le ministre demande aux députés de "mesurer" leur discours. De quel discours parle-t-il? Du discours souverainiste? Doit-on comprendre du ministre qu’il veut ainsi limiter la liberté d’expression des députés souverainistes? Le ministre de la Santé, qui, déjà, revient sur la portée de ses propos, comme il le fait trop souvent, devrait appliquer ses conseils à lui-même et tout simplement réfléchir avant de parler », a poursuivi le député de Jonquière.

Le chef de l’opposition officielle rappelle par ailleurs qu’il est du devoir de tous de dénoncer l’intimidation, l’intolérance et le racisme, sous toutes leurs formes, y compris lorsqu’ils se manifestent contre des convictions que partagent des millions de Québécois et de Québécoises à propos de l’avenir politique de leur nation.

« Au nom des députés de l’opposition officielle, de toutes les Québécoises et de tous les Québécois, je demande au premier ministre de dénoncer les propos de son ministre et de s’en dissocier formellement », a conclu Sylvain Gaudreault.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?