Le plan du gouvernement libéral est d’abandonner les forces du Québec
vendredi 24 octobre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 24 octobre 2014 – Le député de Sanguinet et porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor, Alain Therrien, a interpellé ce matin à l’Assemblée nationale le ministre des Finances, Carlos Leitão, au sujet du manque de vision du gouvernement libéral en matière économique, sauf en ce qui concerne le panier de services publics du Québec, qu’il veut ramener au niveau de la moyenne canadienne.

« Hier, la Banque Nationale a abaissé sa prévision de croissance du PIB du Québec de 1,9 % à 1,6 %. À l’évidence, le gouvernement de Philippe Couillard n’a pas de politique économique et est incapable d’augmenter les revenus. Donc, par idéologie, il profite de la situation pour faire disparaître ce qui nous distingue du Canada, alors que même les fédéralistes convaincus comme Robert Bourassa tenaient à cette identité particulière. Il veut, ni plus ni moins, mettre à terre ce qui fait l’originalité et la spécificité du Québec », a déclaré Alain Therrien.

« Le gouvernement comptait sur l'effet libéral pour la croissance économique. Au pouvoir depuis six mois, il se rend compte que la pensée magique ne fonctionne pas. Par ailleurs, sous le masque de l’austérité, le gouvernement centralise et diminue les services, ce qui fait mal aux familles, aux travailleurs, aux régions et aux plus démunis. Qui plus est, la Commission de révision permanente des programmes n’est même pas autorisée à parler publiquement. Or, le gouvernement doit impérativement répondre de ses coupes et de ses choix politiques », a conclu le député de Sanguinet.