Le Parti Québécois souligne la Journée nationale des patriotes
lundi 18 mai, 2015
Facebook
Twitter

Québec – En cette Journée nationale des patriotes, le chef de l’opposition officielle et député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, est heureux de rappeler à la mémoire des Québécois la détermination et la fierté des femmes et des hommes qui ont lutté pour la reconnaissance de leur nation, pour sa liberté politique et pour l’établissement d’un gouvernement démocratique.

« Souvenons-nous du courage dont les patriotes ont fait preuve; ils n’ont pas hésité à tenir tête à ceux qui refusaient de considérer leurs revendications. Leur légitime combat pour la reconnaissance de notre nation fut mémorable; avec le recul, nous pouvons affirmer qu’il représente un point tournant, voire décisif, de notre destin collectif. Ils ont lutté pour une grande démocratie, pour la liberté d’expression et la liberté de la presse. Nous leur devons, entre autres, de poursuivre notre parcours en tant que peuple francophone en Amérique », a déclaré Pierre Karl Péladeau.

Le chef de l’opposition officielle tient par ailleurs à souligner le fait que dans le cadre des activités entourant la Journée nationale des patriotes, deux de ses collègues seront honorés par le Rassemblement pour un pays souverain pour leur engagement indéfectible en faveur de l’indépendance du Québec : Agnès Maltais, députée de Taschereau, recevra le Prix Marie-Victoire-Félix-Dumouchel, et Stéphane Bédard, député de Chicoutimi, le Prix Louis-Joseph-Papineau.

Pierre Karl Péladeau a aussi tenu à féliciter M. Marcel Tessier, historien, qui recevra le Prix Chevalier-De Lorimier, et Simon-Pierre Savard-Tremblay, pour l’obtention du Grand Prix littéraire de La Presse Québécoise 2015. Il a aussi souligné l’hommage posthume rendu au héros de guerre québécois Léo Major.

« Je félicite chaleureusement tous les récipiendaires, et spécialement Agnès Maltais et Stéphane Bédard. Cet hommage public est tout à fait mérité et permettra de garder vivantes et intactes leurs réalisations. Ce sont, d’abord et avant tout, des militants de l’indépendance. Par leur travail et leur engagement, ils ont démontré hors de tout doute que la voie d’avenir la plus prometteuse pour les Québécois, c’est de se donner un pays », a conclu Pierre Karl Péladeau.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?