Le Parti Québécois souligne la Journée internationale des personnes handicapées
mercredi 3 décembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 3 décembre 2014 – Le député de Rosemont et porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile et de prévention, Jean-François Lisée, et le député de Rimouski et porte-parole pour les aînés ainsi qu’en matière de lutte à la pauvreté, de solidarité et d'économie sociale, Harold LeBel, ont profité de la Journée internationale des personnes handicapées pour rappeler au gouvernement qu’il doit tout mettre en œuvre pour faciliter leur intégration.

« Cette journée est l’occasion de faire de la sensibilisation sur l’importance d’avoir une société qui adapte toujours plus sa réalité aux personnes qui ont un handicap et qui doivent, au quotidien, vivre avec le défi de la différence », a déclaré Jean-François Lisée.

Lors de la période de questions, le député de Rimouski a rappelé au gouvernement que les personnes handicapées devaient faire face à des défis et à des obstacles parfois insurmontables au quotidien. « Après que le ministre des Affaires municipales ait coupé les subventions de la Société d’habitation du Québec pour l'adaptation des domiciles, le ministre du Travail a déposé un projet de règlement en excluant volontairement toute exigence quant à l’adaptabilité des logements. Pourquoi le ministre a-t-il supprimé ces exigences? », a-t-il questionné.

Harold LeBel a également souligné qu’à ces deux coupes libérales s’ajoute celle de 3 millions de dollars effectuée dans les subventions accordées aux services de garde pour la prise en charge des enfants handicapés ou à besoins particuliers.

« Par ailleurs, nous attendons toujours que le gouvernement dépose la phase 2 de la Stratégie nationale pour l'intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées, ainsi que les investissements conséquents, pour mettre fin au gel des contrats d'intégration au travail, qui permettent à des centaines de personnes handicapées dans toutes les régions du Québec d'intégrer le marché du travail chaque année. Il est essentiel que le gouvernement laisse de côté l'austérité et qu’il intensifie ses actions pour éliminer les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées », a ajouté le député de Rosemont.

« Enfin, nous tenons, en cette journée, à souligner le travail de l'Office des personnes handicapées du Québec et de tous les acteurs des milieux associatif et communautaire, qui accompagnent ces personnes jour après jour et œuvrent à défendre leurs droits et à accroître leur participation sociale », ont conclu les députés.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?