Le Parti Québécois souligne la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté
vendredi 17 octobre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 17 octobre 2014 – Le député de Rimouski et porte-parole de l’opposition officielle en matière de lutte à la pauvreté, de solidarité et d’économie sociale, Harold LeBel, souligne la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté. Il invite la population et le gouvernement à réfléchir sur les mesures à mettre en place pour aider les personnes démunies et vulnérables.

« La lutte contre la pauvreté est une question de justice sociale et de solidarité qui concerne l’ensemble de la population. D’une part, chacun est susceptible de se retrouver, un jour, en situation de pauvreté. Un problème de santé, l’âge, l’isolement ou la marginalisation peuvent nous amener soudainement dans une position économique très difficile. D’autre part, une société en santé, c’est une société inclusive et égalitaire. Nous savons aujourd’hui qu’il y a un lien étroit entre la réduction de la pauvreté et la diminution de la violence et des problèmes de santé », a déclaré Harold LeBel.

Le député a par ailleurs réitéré que le gouvernement libéral doit mettre tout en œuvre pour soutenir les plus vulnérables de notre société, notamment en cessant les coupes qui les touchent directement. « L’austérité libérale fait mal aux plus démunis et aux organismes qui les aident au quotidien. Le gouvernement doit revoir la loi pour lutter contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Le bilan des 10 dernières années doit être fait, et de nouveaux objectifs doivent être définis, loin de l'austérité libérale », a-t-il conclu.

Rappelons que la Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté est célébrée chaque année depuis 1993, lorsque l'Assemblée générale de l’Organisation internationale des Nations Unies a désigné cette journée pour promouvoir la prise de conscience de la nécessité d'éradiquer la pauvreté et la misère dans tous les pays, l’un des huit objectifs du Millénaire pour le développement.