Le Parti Québécois s’engage pour des municipalités plus fortes
vendredi 21 mars, 2014
Facebook
Twitter

Québec – Dans le cadre du Sommet sur le milieu municipal organisé par l’Union des municipalités du Québec (UMQ), la première ministre du Québec et chef du Parti Québécois, Pauline Marois, a présenté le bilan de son gouvernement pour le milieu municipal et les engagements du Parti Québécois pour des municipalités plus fortes et plus prospères.

« Quand nous sommes arrivés au gouvernement, nos institutions politiques et nos municipalités faisaient face à une grave crise de confiance. Pour rendre nos villes plus fortes, il fallait donc répondre à cette préoccupation et commencer par faire le ménage. C’est pourquoi nous avons placé l’intégrité au cœur de notre action et de nos décisions », a affirmé Pauline Marois.

Une nouvelle entente Québec -Municipalités

« Au lendemain du 7 avril, nous sommes déterminés à reprendre les discussions pour conclure une nouvelle entente Québec Municipalités avant l’été. Plus qu’un nouveau pacte fiscal, nous avons la volonté, par cette entente, de développer une nouvelle relation entre le gouvernement du Québec et les municipalités », a poursuivi Pauline Marois.

Le Parti Québécois reconnaît, tout comme l’UMQ, que les lois municipales ont besoin d’une cure de rajeunissement. La nouvelle entente pourra donc prévoir un calendrier et des priorités pour la révision de celles-ci.

L’Entente Québec- Municipalités devra également donner une meilleure autonomie financière aux municipalités, en rendant accessibles de nouvelles sources de revenus ou de nouveaux outils fiscaux. Elle devra également s’appuyer sur une vision où l’aménagement du territoire, le transport et le financement des municipalités sont liés, dans une perspective de développement et de mobilité durables.

Le Parti Québécois a toujours eu la conviction que les lieux de décision doivent se rapprocher des citoyens. Nous avons toujours eu la volonté de donner au monde municipal les pouvoirs et les moyens nécessaires pour servir la population.

« Une entente équilibrée devra tenir compte de la diversité du monde municipal. Elle sera adaptée aux petites et aux grandes villes, aux municipalités rurales comme aux grands centres urbains », a déclaré la chef du Parti Québécois.

Régimes de retraite : le Parti Québécois déposera rapidement un projet de loi

Depuis sa publication, le gouvernement du Parti Québécois a fait cheminer le rapport D’Amours jusqu’au dépôt du projet de loi 79.

« Nous nous engageons à déposer un nouveau projet de loi et à tenir une commission parlementaire dans les plus brefs délais. Nous demeurerons à l’écoute des propositions de toutes les parties lors de cette commission parlementaire », a ajouté Pauline Marois.

« Les villes offrent des services de proximité qui influencent directement la qualité de vie de nos concitoyens. Elles doivent donc avoir les moyens d’agir. Pour moi et pour toute mon équipe, cela passe par un nouveau partenariat à l’intérieur de l’Entente Québec Municipalités. Nous sommes déterminés à y parvenir et nous avons la meilleure équipe pour le faire », a conclu la première ministre.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?