Le Parti Québécois rend hommage au grand comédien Gilles Latulippe
mardi 23 septembre, 2014
Facebook
Twitter

Québec – C’est avec tristesse que le député de Chicoutimi et chef de l’opposition officielle, Stéphane Bédard, et la députée de Joliette et porte-parole en matière de culture et de communications, Véronique Hivon, ont appris le décès de M. Gilles Latulippe. Celui-ci s’est éteint aujourd’hui, à l’Hôpital général de Montréal. Il était âgé de 77 ans.

« Gilles Latulippe est un véritable monument du théâtre, de la comédie et de la culture d’ici. Roi québécois du burlesque et des variétés, il a laissé sa marque dès le début de l’ère des cabarets. Avec ses comparses, dont Olivier Guimond, Claude Blanchard, Suzanne Lapointe et Fernand Gignac, pour ne nommer que ceux-là, il lègue un immense héritage à la culture québécoise. Au nom de l’aile parlementaire du Parti Québécois, j’offre mes plus sincères condoléances à la famille et aux proches de ce grand Québécois », a déclaré Stéphane Bédard.

Véronique Hivon a rappelé, pour sa part, le grand nombre d’émissions de télévision auxquelles il a participé. Symphorien, Poivre et Sel, Les Brillant, Les Démons du midi, entre autres, ont touché le cœur des Québécois à diverses époques de notre télévision. M. Latulippe fut également le père de l’illustre Théâtre des Variétés de Montréal; en 2004, la salle a d’ailleurs été rebaptisée en son honneur.

« Il ne fait aucun doute que Gilles Latulippe restera à jamais dans la mémoire de milliers de Québécoises et de Québécois, pour qui il était une figure si familière. Par lui arrivaient invariablement la joie et la gaieté; son souvenir sera toujours réconfortant. Visiblement, il vouait un amour inconditionnel à son public et à ses partenaires de jeu, qui le lui rendaient bien; en témoigne sa longue carrière couronnée de succès », a conclu la députée de Joliette.