Le Parti Québécois rend hommage à Jacques Grand’Maison
mercredi 9 novembre, 2016
Facebook
Twitter

Québec, le 8 novembre 2016 – Décédé dimanche à l’âge de 84 ans, le professeur, sociologue et théologien Jacques Grand’Maison laisse derrière lui un héritage considérable. Le chef de l’opposition officielle, Jean?François Lisée, a tenu à lui rendre hommage.

« Jacques Grand’Maison laisse au Québec un héritage intellectuel admiré, après avoir publié une cinquantaine de livres au cours de sa fructueuse carrière. Dans le Québec des années soixante, il a milité pour que l’Église se rapproche des laïcs. Il espérait que les transformations engendrées par le concile Vatican II débouchent sur un engagement spirituel plus profond et authentique. Par la suite, il lance, en collaboration avec Solange Lefebvre, une grande enquête sur les générations. Défenseur d’une plus grande solidarité sociale et d’une meilleure transmission des savoirs entre les générations, il n’a pas ménagé ses efforts. Ces dernières années, Jacques Grand’Maison a publié plusieurs essais sur les blocages de la société québécoise et les dérives du monde moderne », a déclaré d’emblée Jean-François Lisée.

« Tout au long de sa vie, il a fait preuve d’une lucidité remarquable. Il nous a permis de mieux comprendre les transformations que vivait le Québec, alors que des valeurs nouvelles s’imposaient. Ses constats percutants ne sont pas passés inaperçus. Pour vos recherches approfondies et inspirantes, pour vos nombreux essais coup de poing, pour toutes ces interventions aussi stimulantes qu’ambitieuses pour le Québec, merci, Monsieur Grand’Maison », a poursuivi le chef de l’opposition officielle.

« J’adresse, en mon nom et au nom des députées et députés du Parti Québécois, mes plus sincères condoléances aux proches de monsieur Grand’Maison », a tenu à ajouter M. Lisée.

Au fil de sa prolifique carrière, Jacques Grand’Maison a reçu de nombreuses distinctions. Entre autres, l’Université de Sherbrooke lui décerna un doctorat honoris causa en 1987, et il fut élevé au rang d’officier de l’Ordre national du Québec en 1996.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?