Le Parti Québécois propose une « déclaration de reconnaissance du patrimoine naturel et des infrastructures vertes »
jeudi 9 août, 2018
Facebook
Twitter

Saint-Hyacinthe, le 9 août 2018 – Le député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière d’environnement, Sylvain Gaudreault, le député de Berthier et porte-parole en matière d’agriculture, André Villeneuve, et le candidat du Parti Québécois dans Saint-Hyacinthe, Daniel Breton, proposent que le Québec se dote d’une « déclaration de reconnaissance du patrimoine naturel et des infrastructures vertes », afin de favoriser la protection des milieux naturels et de souligner l’importance du travail de ceux qui les valorisent.


EN BREF :


Après son élection, un gouvernement du Parti Québécois doterait le Québec d’une « déclaration de reconnaissance du patrimoine naturel et des infrastructures vertes », afin de souligner notamment l’importance :

  • Des milieux naturels indispensables à la préservation de la diversité biologique, à la santé et au bien-être général des citoyens et de l’environnement, ainsi qu’à la résilience de notre économie;
  • Des gardiens de ces milieux naturels : agriculteurs, forestiers, propriétaires terriens, groupes environnementaux, aménagistes, municipalités, citoyens.
  • De la valeur des services fournis par la biodiversité et les écosystèmes, et par leurs gestionnaires.

Une consultation des principaux partenaires (monde agricole, groupes environnementaux, municipalités, etc.) suivrait cette déclaration afin de proposer le meilleur plan d’action pour mettre en œuvre les principes énoncés.


« Les Québécois sont très attachés à leurs milieux naturels et en sont fiers. Ils savent à quel point les boisés, milieux humides, ruisseaux ou parcs urbains sont importants, surtout dans un contexte de lutte contre les changements climatiques, et sont conscients de leurs effets bénéfiques sur la diminution des coûts de climatisation, la hausse de la valeur foncière ou la prévention des inondations », a illustré Sylvain Gaudreault.


C’est pourquoi, après consultation des partenaires, le Parti Québécois s’engage à donner aux Québécois la possibilité de mieux protéger cet important patrimoine. « Plusieurs personnes m’ont mentionné être prêtes à s’impliquer activement pour assurer la préservation des milieux naturels. De la même manière, elles attendent de leurs élus des actions concrètes et positives. Le Parti Québécois propose donc une vision rassembleuse de protection de notre patrimoine naturel », a poursuivi le porte-parole.


« Il est plus que temps que l’État du Québec reconnaisse l’apport du monde agricole; ses acteurs agissent comme gardiens du patrimoine naturel. Si, comme société, nous exigeons d’eux qu’ils protègent les milieux humides, les boisés riches en biodiversité ou encore qu’ils mettent en place des bandes riveraines – ce qu’ils font, d’ailleurs, en toute conscience environnementale –, eh bien assurons-nous qu’ils ont les moyens nécessaires pour le faire! Bien sûr, cela passe la reconnaissance, mais également par un meilleur soutien, qui donnera le goût d’en faire encore davantage. Bref, allons aussi loin qu’il est possible dans la poursuite de l’excellence! Voilà ce que nous nous engageons à faire en tant que gouvernement », a pour sa part insisté André Villeneuve.


« Un gouvernement du Parti Québécois innoverait en adoptant une "déclaration de reconnaissance du patrimoine naturel et des infrastructures vertes" que cosigneraient les partenaires de ces milieux naturels. Ainsi serait reconnue l’importance des milieux naturels indispensables à la préservation de la diversité biologique, ainsi qu’à la santé et au bien-être général des citoyens et de l’environnement. Ainsi, les agriculteurs, forestiers, propriétaires terriens, groupes environnementaux, municipalités et citoyens seront mieux outillés pour protéger, ensemble, la biodiversité et les écosystèmes », a de son côté fait valoir Daniel Breton

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?