Le Parti Québécois propose de s'enrichir collectivement avec les ressources naturelles
jeudi 23 août, 2012
Facebook
Twitter

Montréal – La candidate du Parti Québécois dans la circonscription de Vachon, Martine Ouellet, a rendu publiques trois mesures pour que les Québécois s'enrichissent collectivement avec les ressources naturelles. « L'exploitation de nos ressources naturelles est un enjeu économique majeur qui est aussi lié au développement durable. Il nous faut un gouvernement qui se tient debout pour protéger nos intérêts et c'est ce que le Parti Québécois a l'intention de faire. C'est terminé l'exportation par bateau de notre minerai à l'état brut sans rien demander en retour », a déclaré Martine Ouellet à l'occasion d'un débat organisé par la Fédération des chambres de commerce du Québec.

« Le gouvernement libéral fait signer aux minières un bail d'une durée de 20 ans, qui leur donne tous les droits, sans aucune exigence ni garantie de retombées économiques. Si le Parti Québécois est porté au pouvoir, nous allons négocier pour qu'il y ait de la transformation locale avec chaque nouveau projet minier. D'autres provinces ou pays l'ont fait, et les compagnies minières se sont pliées à leurs exigences », a-t-elle mentionné.

Le Parti Québécois s'engage à exiger des entreprises en mesure de le faire qu'elles réalisent de la 2e et 3e transformation au Québec, afin de créer des emplois de qualité et durables. « Il faut véritablement reprendre le contrôle de nos ressources naturelles. Beaucoup de richesse se crée par la transformation et il faut exiger qu'elle se fasse au Québec », a expliqué Martine Ouellet, en rappelant que plusieurs juridictions canadiennes exigent de la transformation locale de leurs ressources minières. L'Ontario et les Territoires-du-Nord-Ouest demandent que 10 % des diamants exploités chez eux soient aussi transformés localement. Terre-Neuve a su négocier une entente avantageuse avec la compagnie Vale Inco pour le gisement de Voisey's Bay.

Un minier en chef

Le Parti Québécois s'engage également à créer un poste de minier en chef. Basé sur le modèle du forestier en chef, il aura pour mandat de s'assurer que l'exploitation des ressources minières rapporte aux Québécois des montants suffisants pour compenser la perte de ces ressources non renouvelables. Il assurera un contrôle financier auprès des entreprises minières au nom du gouvernement du Québec et un contrôle technique sur le volume exploité de même que sur la valeur extraite.

« Avec le Parti Québécois, c'est la population québécoise qui s'enrichira avec l'exploitation de nos ressources naturelles et non uniquement quelques entreprises. La signature d'ententes et les retombées de la transformation aideront à l'acceptation des projets miniers par les communautés. Tout le monde sera gagnant. C'est l'engagement que nous prenons et que nous réaliserons! », a conclu Martine Ouellet.

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?