Le Parti Québécois presse le gouvernement d’agir pour l’emploi
vendredi 5 juin, 2015
Facebook
Twitter

Québec – Le député de Rousseau et porte-parole de l’opposition officielle en matière de finances et de revenu, Nicolas Marceau, ainsi que le député de Saint-Jean et porte-parole en matière d’emploi, Dave Turcotte, pressent le gouvernement d’agir et d’établir une véritable stratégie de création d’emplois.

« L’emploi recule au Québec, alors qu’il progresse dans le reste du Canada. En mai, il s’est perdu 15 800 emplois à temps plein, pendant qu’au Canada, si on exclut l’effet du recul au Québec, il s’en créait 46 700. Le Québec compte ainsi 9300 nouveaux chômeurs. Les dernières semaines ont été marquées par l’annonce d’importantes pertes d’emplois de qualité, notamment chez Bombardier, Davie et Alcan. Que compte faire le gouvernement pour inverser la tendance? », a demandé Nicolas Marceau.

Depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement libéral, le Québec n’a contribué que pour 12,6 % de la création d’emplois à temps plein au Canada, alors que nous représentons 23,1 % de la population. « Le gouvernement n’a pas de stratégie, et il a rejeté du revers de la main notre proposition de tenir un grand forum économique. Les libéraux doivent cesser d’improviser et nous présenter une véritable politique de développement économique comprenant des mesures concrètes pour stimuler l’emploi », a renchéri Dave Turcotte.