Le Parti Québécois dépose une pétition pour le maintien des services au CSSS Haut-Richelieu–Rouville
mardi 28 octobre, 2014
Facebook
Twitter

Québec, le 28 octobre 2014 – Le député de Saint-Jean, Dave Turcotte, et la députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé et d’accessibilité aux soins, Diane Lamarre, demandent au ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, d’écouter enfin les citoyens de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui ont signé une pétition pour demander la révision du plan de compressions et l’annulation des coupes de postes au CSSS Haut-Richelieu–Rouville. Lors d’un point de presse à ce sujet tenu aujourd’hui, les députés étaient accompagnés de Mme Line Larocque, première vice-présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), et de Mme Sylvie Jovin, présidente du Syndicat des professionnelles de la santé Haut-Richelieu–Rouville (FIQ).   « Ce que le ministre appelle de la réorganisation s’avère des coupes de services. En fait, il fait subir aux citoyens de la Montérégie, et plus spécifiquement à ceux du Haut-Richelieu, les conséquences de l’austérité libérale. Chez nous, ce sont 82 postes de professionnelles qui sont coupés, en plus de la fermeture de 8 lits au sein de l'unité de pédiatrie, de 32 lits à l'unité de médecine et de 2 lits en soins intensifs. Ces coupes affecteront directement les services à la population, la qualité des soins de même que le niveau de sécurité dans lequel ils sont dispensés », a déclaré le député de Saint-Jean.   La députée de Taillon rappelle de son côté que même si le ministre Gaétan Barrette a affirmé à plusieurs reprises que les compressions imposées par son gouvernement au réseau de la santé n’affecteraient pas les soins et services, visiblement, ce n’est pas ce qui se passe sur le terrain.   « C’est inacceptable. Il n’est pas à l’écoute de la population et continue d’ignorer les manifestations qui ont lieu chaque semaine aux quatre coins du Québec pour dénoncer les coupes et l’austérité libérales. Les députés du Parti Québécois appuient les citoyens du Haut-Richelieu et demandent au ministre d’annuler ces coupes, comme il a annulé celles en déficience intellectuelle à Montréal il y a deux semaines », a ajouté Diane Lamarre.  

Bienvenue sur le site du Parti Québécois!

Une de nos propositions pourrait vous intéresser.

Vous voulez en savoir plus?